Football - Equipe de France

Sissoko ne s'y attendait pas

Moussa Sissoko a réagi à sa convocation en équipe de France pour les matches face au Japon et à l'Espagne, les 12 et 16 octobre prochains. Le milieu de terrain toulousain ne s'attendait pas vraiment à retrouver les Bleus. "Je suis surpris parce que cela faisait longtemps que je ne voyais pas mon nom apparaître dans la liste", a-t-il avoué à l'AFP. "J'avais été déçu à chaque fois que je ne voyais pas mon nom, mais cela devait vouloir dire que mes performances étaient moins bonnes que celles des autres. Je l'ai appris en regardant la télé et j'étais très content", a ajouté Sissoko, dont la dernière des trois sélections remontent au 11 août 2010 en Norvège (1-2), pour le premier match de Laurent Blanc sur le banc des Bleus. Une rencontre que n'avaient pas disputé les joueurs convoqués pour le Mondial quelques semaines plus tôt, en raison de la grève de Knsyna. "Porter le maillot bleu est quelque chose de fantastique. (...) Être appelé de nouveau est quelque chose de grand. A moi maintenant d'aller là-bas, de jouer mon football et d'apporter mes qualités à cette équipe", a conclu le Toulousain.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.