Victime d’une lombalgie et incertain jusque-là, Franck Ribéry a finalement dû déclarer forfait pour la Coupe du monde. Après avoir laissé filer un Ballon d’or qui lui était promis, le Français manque donc le deuxième objectif d’une saison à oublier.

La nouvelle est tombée vendredi après-midi : jusque-là incertain en raison de douleurs au dos, Franck Ribéry ne participera pas à la Coupe du monde. Le doute planait depuis quelques jours autour de l’état de santé du milieu de terrain bavarois, victime d’une lombalgie qui a handicapé sa fin de saison et aura fini par avoir raison de sa présence au Brésil cet été. Une blessure de longue date qui ponctue une saison en eau de boudin pour Franck Ribéry, troisième au classement d’un Ballon d’or qui lui était promis et finalement absent d’un Mondial qui aurait été son dernier.

Statistiquement parlant, la saison de l’ancien Marseillais n’est pas si mauvaise. Club et sélection confondus, Ribéry a inscrit 20 buts en 47 matchs, des chiffres tout à fait honorables pour l’international français dont l’exercice 2013-2014 s’inscrivait dans la lignée d’une saison remarquable avec le Bayern, marquée par cinq titres au cours de la même année. Hélas, la décision de la FIFA de repousser le vote pour le Ballon d’or de deux semaines puis l’attribution de ce dernier au Portugais Cristiano Ronaldo ont commencé à peser dans l’esprit du Bavarois. Échouant sur la troisième place du podium de la plus prestigieuse des récompenses individuelles, Franck Ribéry s’est senti lésé. Moins rayonnant sur les pelouses de Bundesliga, le natif de Boulogne-sur-Mer a alors commencé à multiplier les pépins physiques. Peu en verve lors de la campagne européenne du Bayern, Ribéry s’est alors tourné vers la Coupe du monde au Brésil, celle dont il avait déclaré sur les ondes de RMC qu’elle serait sa dernière.

Mais le miracle pas eu lieu pour Franck Ribéry, gêné par des douleurs au dos et une lombalgie chronique qui le poursuit depuis plusieurs mois et obligé de déclarer forfait pour le Mondial. Certains diront qu’il s’agit là d’une blessure mentale due à l’échec du Ballon d’or, mais le Bavarois fait peut-être aussi partie d’un club qui s’agrandit jour après jour, celui des stars qui payent la lourdeur du calendrier imposé aux écuries européennes. Radamel Falcao, Cristiano Ronaldo, Diego Costa, Robin van Persie… Autant de joueurs qui ont déclaré forfait ou qui arriveront sur une jambe au Brésil, preuve que l’exigence physique du très haut niveau atteint forcément les organismes à un moment ou à un autre. Quoi qu’il en soit, Franck Ribéry ne sera pas du voyage avec les Bleus. Une triste fin de saison pour le Bavarois qui devra se remettre sur pied s’il veut être de la partie pour son ultime objectif en équipe de France : l’Euro 2016.

Plus d'articles