Ribéry-Malouda, drôle de primaire à gauche

Football / Equipe de France

Ribéry-Malouda, drôle de primaire à gauche
Photo TEAMSHOOT

Ribéry-Malouda, drôle de primaire à gauche

Jeudi 1 septembre 2011 - 22:12

Loin d'être aussi décisif que lors de ses débuts en équipe de France, Franck Ribéry se sait attendu pour les deux prochains rendez-vous des Bleus, vendredi en Albanie et mardi en Roumanie. En forme avec le Bayern Munich, le milieu de terrain va toutefois devoir mettre de côté ses états d'âme pour tenter de reconquérir le public, lui qui a clamé son envie de jouer à gauche, déclenchant un début de mini-polémique avec Florent Malouda...

Tout est parti d'une petite phrase, anodine, lâchée en conférence de presse, mardi. Comme depuis plusieurs mois, Franck Ribéry a clamé son envie d'évoluer dans le couloir gauche en équipe de France. Un poste qu'il occupe, avec succès, en club. Sauf que chez les Bleus, Florent Malouda est également un titulaire en puissance à cette place, lui qui s'exile bon gré mal gré de l'autre côté, à droite. De quoi faire planer un petit malaise chez les Bleus, surtout après la réponse du joueur de Chelsea, le lendemain, quand on lui a demandé s'il pensait que Franck Ribéry était meilleur que lui à gauche.

"Non. C'est une situation qui arrange tout le monde. On va dire que c'est pour la paix des ménages..., a ainsi lâché le Guyanais, quelque peu agacé par cette situation. Moi aussi j'ai un poste préférentiel, moi aussi j'aime jouer à gauche, mais comme vous avez pu le voir, je joue où on me dit de jouer. C'est le même débat depuis cinq, six ans avec Franck, et personne ne trouve de solution". Le débat n'ira pas plus loin. Laurent Blanc va toutefois devoir dégonfler l'abcès en coulisses, avant deux rencontres qui pourraient s'avérer décisives dans la course à la qualification pour l'Euro 2012 contre l'Albanie et la Roumanie. Nul doute que le sélectionneur ne pourra pas éviter ce sujet épineux lors de sa prochaine conférence de presse.

Ribéry se sait attendu


Ni Ribéry ni Malouda n'ont toutefois vraiment été éblouissants lors de leurs dernières prestations en Bleu. Le Munichois l'avouait sans peine en conférence de presse. "Les matches que j'ai disputés avec l'équipe de France n'ont pas été les meilleurs", a-t-il lâché, motivé à l'idée de prouver sa bonne forme du moment à Blanc et au public. "Je me sens bien aujourd'hui et j'espère que je serai contre l'Albanie et la Roumanie au niveau que le coach attend de moi." Sans doute le mutin de Knysna dont l'image a été la plus écornée, avec Patrice Evra, l'ancien Marseillais joue gros lors de ces deux matchs. Secoué, au même titre que Samir Nasri, il fait partie des joueurs qui doivent s'imposer comme les moteurs de l'équipe, mais dont le sélectionneur attend plus.

Forfait sur blessure lors du dernier match face au Chili, match durant lequel aucun joueur du secteur offensif ne s'est réellement détaché, l'ancien chouchou du public français compte bien continuer son opération reconquête. Cela passe par de bonnes prestations sur le terrain, et il le sait. "Je pense avoir fait deux bons matches contre la Lituanie les dernières fois. J'espère pouvoir refaire ce type de prestations. L'envie est là, ce n'est pas ce qui me manque", a ainsi concédé Ribéry. Mais il lui faudra aussi se mettre au service du collectif, quitte à évoluer à droite. Que cela lui plaise ou non.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live