Football - Equipe de France

Rami devrait retrouver sa place

Rami devrait retrouver sa place

Adil Rami a une place à reprendre. Convoqué par Laurent Blanc mais suspendu pour le premier match en Albanie vendredi, le défenseur central postule pour être titulaire ce mardi en Roumanie, pour le deuxième match de qualification à l'Euro 2012 de ce mois de septembre. Indiscutable en défense centrale sous l'ère Laurent Blanc, aux côtés de Philippe Mexès, le nouveau joueur du FC Valence, en Espagne, sait qu'il a pris un risque en quittant le LOSC cet été pour trouver un environnement plus compétitif pour lui, et que les autres défenseurs centraux ont eu l'occasion de marquer des points en Bleu aux yeux du sélectionneur pendant son absence. "Le problème, c'est qu'ils ont gagné sans moi" concède-t-il sur le ton de la rigolade au sujet du match de vendredi en Albanie. Rami avoue sans détour qu'il a peur pour sa place : "Toujours !" Car pour l'ancien Lillois, il est hors de question de se sentir intouchable, malgré ses excellentes prestations depuis la prise de fonction de Blanc : "Je suis là, je fais mon taf', j'essaye d'être à 100% à chaque sélection, mais je ne me dis surtout pas ça. Pour garder ma place, il faut confirmer, reconfirmer et re-reconfirmer... Tout ça, c'est encore tout frais." Pour le Valencian, la France doit gagner, avec ou sans lui : "Ce qui prime, c'est qu'on se qualifie pour l'Euro."

A priori titulaire en Roumanie


Coup de chance pour Adil Rami, Younès Kaboul a été plutôt à la peine vendredi en Albanie, coupable sur le but des coéquipiers de Lorik Cana et rarement dans le rythme. De quoi conforter Laurent Blanc dans son choix d'avoir convoqué l'ancien Lillois alors qu'il ne pouvait disputer qu'une seule des deux rencontres, et l'aider à retrouver le onze de départ. D'ailleurs, si l'on en croit la dernière séance d'entraînement des Bleus ce dimanche à Tirana, Rami devrait retrouver sa place de titulaire dans l'axe droit de la défense centrale, aux côtés d'Eric Abidal, et reléguer Kaboul sur le banc. Les deux joueurs du championnat d'Espagne ont en tout cas effectué la séance côte à côte. Sur sa droite, Rami devrait retrouver le titulaire habituel du poste, Bakary Sagna, lui aussi absent en Albanie pour cause d'infection virale. Les neuf autres joueurs devraient être les mêmes en Roumanie qu'à Tirana vendredi, Laurent Blanc prônant ainsi comme à son habitude la stabilité.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.