Primes: Henry et Anelka devraient renoncer

Football / Equipe de France

Primes: Henry et Anelka devraient renoncer
Photo TEAMSHOOT

Primes: Henry et Anelka devraient renoncer

Mercredi 22 décembre 2010 - 11:50

Nicolas Anelka et Thierry Henry n'ont pas signé le protocole d'accord avec la FFF signifiant qu'ils renoncent aux primes du Mondial 2010. Simple "oubli" ou déni de la décision collective de leurs coéquipiers ? Difficile à dire. Thierry Henry restait silencieux mardi soir tandis que Nicolas Anelka affirmait qu'il reverserait lui même ses primes à des oeuvres. Rappelons que le ce dernier a été suspendu 18 matches en Bleu, tandis que son compère a pris sa retraite international. Mercredi matin, nouveau rebondissement : la ministre des sports, Chantal Jouanno, annonce que les 2 joueurs sont en train de renoncer...

Refermera-t-on un jour la cicatrice de Knysna ? Telle est la question que l'on peut se poser après les nouvelles révélations survenues mardi sur ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire des primes du Mondial". Après une information diffusée dans "Libération", la FFF a confirmé à l'AFP que Nicolas et Thierry Henry n'avaient toujours pas officiellement renoncé à leurs primes du Mondial.

Toutefois, alors que l'on pensait que tous les autres joueurs de l'équipe de France ont signé le protocole d'accord négocié entre Fernand Duchaussoy et le nouveau capitaine, Alou Diarra, le 16 novembre dernier, en marge du match amical Angleterre-France, on apprenait dans la soirée que "trois ou quatre joueurs" n'avaient pas encore signé.

En vertu de cet accord, les joueurs devaient renoncer à toutes les primes liées au Mondial 2010 et aux matches de préparation de la Coupe du monde, contre l'engagement de la Fédération d'affecter cette somme à des actions en faveur du football amateur.

Les deux "cas particuliers" d'Anelka et Henry posent néanmoins problème. Le premier a été suspendu pour 18 matches avec les Bleus pour avoir insulté Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique. Il est en guerre contre la FFF. Le second est retraité de l'équipe de France et exilé aux Etats-Unis.

Anelka est intervenu dans la soirée pour préciser qu'il ne répondrait pas à ce qu'il considère comme une "provocation" de la part de la fédération. L'attaquant de Chelsea entend percevoir sa prime puis la reverser lui même à une oeuvre. L'enfant rebelle du football français affirme en outre n'avoir pas reçu le fameux document à signer. Commeun ultime bravade, il affirme que s'il avait reçu ce document, il l'aurait signé... mais que devant le tollé déclenché depuis ce matin, il préfère ne pas renoncer à ses primes !

Henry était pour sa part injoignable. Mais dans le cours de l'après-midi, l'emblématique intendant des Bleus, Henri Emile, était monté au créneau pour défendre l'honneur de l'ex-capitaine. "Il n'a jamais renoncé à ses primes", affirme Emile.

Chantal Jouanno déclare que les deux joueurs sont en train de renoncer

Nouveau revirement. "C'est réglé, ils sont en train de le faire", a affirmé Mme Jouanno devant des journalistes, alors qu'elle était interrogée sur le fait de savoir si le dossier progressait. A suivre...