Comme craint, Franck Ribéry ne disputera pas la Coupe du monde. Gêné par des problèmes de dos, le joueur du Bayern Munich est remplacé par Rémy Cabella, a annoncé Didier Deschamps. Clément Grenier, touché aux adducteurs, ne sera pas non plus du voyage ce qui fait le bonheur de Morgan Schneiderlin, appelé en renfort.

Ce n’est pas un, mais deux coups durs que Didier Deschamps a officialisé en conférence de presse. Comme annoncé par plusieurs sources depuis le début de la journée, Clément Grenier ne s’envolera pas avec l’équipe de France au Brésil. Les craintes concernant Franck Ribéry se sont confirmées également : il ne disputera pas non plus la Coupe du monde.

Contraint de stopper son entraînement jeudi, le milieu de terrain de l’OL a passé des examens qui ont révélé une déchirure aux adducteurs. Absent 10 à 15 joueurs, le Lyonnais va être remplacé dans le groupe tricolore par Morgan Schneiderlin, néophyte à ce niveau préféré à Maxime Gonalons. Une belle récompense pour le milieu de terrain de Southampton.

Ribéry trop juste


Si le forfait de Grenier, miraculé de la liste de appelé à n’être qu’un remplaçant, n’est pas trop problématique, celui de Ribéry fait beaucoup plus mal aux Bleus. En début d’après-midi, il passé des examens qui ont confirmé une aggravation de la situation. Il est dans l’incapacité de pouvoir s’entrainer dans un délai de plusieurs semaines, a regretté Didier Deschamps en conférence de presse.

Le sélectionneur a ensuite officialisé le forfait tant redouté du joueur, victime d’une lombalgie et déjà meurtri par son échec dans la course au Ballon d’Or et gêné par des problèmes physiques lors de la deuxième partie de saison. C’est sans sa star que l’équipe de France tentera de briller au Brésil. Un forfait qui profite à Rémy Cabella, autre réserviste appelé en renfort pour la Coupe du monde.