Ménez est là, pas Ben Arfa et M'Vila

Football / Equipe de France

Ménez est là, pas Ben Arfa et M'Vila
Photo TEAMSHOOT

Ménez est là, pas Ben Arfa et M'Vila

Mercredi 29 août 2012 - 15:04

Après une première liste sans grande valeur en amical contre l'Uruguay, Didier Deschamps a convoqué 23 joueurs pour affronter la Finlande et la Biélorussie début septembre pour les deux premiers matchs des Bleus dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du monde 2014. On y retrouve Jérémy Ménez, Abou Diaby ou Mickaël Landreau, mais pas Yann M'Vila, Hatem Ben Arfa ou Philippe Mexès. Le sélectionneur fait des choix forts.

Les 23 sélectionnés :

Gardiens : Landreau, Lloris, Mandanda

Défenseurs : Clichy, Evra, Jallet, Koscielny, Rami, Réveillère, Sakho, Yanga-Mbiwa

Milieux : Cabaye, Capoue, Diaby, Gonalons, Matuidi, Mavuba, Valbuena

Attaquants : Benzema, Giroud, Gomis, Ménez, Ribéry.

Didier Deschamps a fait ses premiers vrais choix. Disposant de possibilités réduites il y a quelques semaines au moment de dévoiler sa première liste en tant que sélectionneur de l’équipe de France pour le match amical face à l’Uruguay, en raison des suspensions de Samir Nasri et Jérémy Ménez, des blessures des uns et des reprises tardives ou manque de forme des autres, l’entraîneur des Bleus avait cette fois pratiquement tout le monde à disposition. De quoi donc juger véritablement des prises de position du nouveau patron tricolore, qui a tracé les grandes lignes de son règne, en vue des deux matchs de qualification pour la Coupe du monde 2014, en Finlande le 7 septembre, puis face à la Biélorussie le 11.

Ménez, le seul "banni" rappelé


Si l’on ne sait toujours pas si "DD" comptera sur Samir Nasri lorsque ce dernier aura purgé ses deux derniers matchs de suspension, soit au terme des fameux matchs de septembre, le technicien a en tout cas fait des choix forts quant aux trois autres "bannis" de l’après-Euro 2012, à savoir Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa et Yann M’Vila. Pour affronter l’Uruguay déjà, alors que seul le Parisien souffrait d’une sanction "concrète" (un match) pour son mauvais comportement lors du championnat d’Europe, Deschamps avait choisi de se passer également des deux autres, leur appliquant une sorte de "punition" non décidée par la FFF au moment de leur audition quelque temps auparavant. Le choix pouvait paraître logique, histoire de les mettre tous trois sur un pied d’égalité, mais la donne a changé ce mercredi, puisque l’ancien coach de l’OM n’a appelé que Ménez pour affronter la Finlande et la Biélorussie. DD prouve donc qu’il compte sur l’ancien Romain mais laisse un flou au sujet des joueurs de Rennes et Newcastle, pourtant titulaires indiscutables dans leurs clubs, et plutôt bons depuis le début de la saison. "Il n'est pas dans cette liste aujourd'hui mais il est susceptible d'y être très rapidement", commente le champion du monde 1998 au sujet de M’Vila.

Landreau plutôt que Carrasso, Diaby est de retour


Chez les gardiens de but aussi, Didier Deschamps a tranché. Ils étaient deux pour l’Uruguay. Le sélectionneur en prend trois cette fois en choisissant Mickaël Landreau en n°3 plutôt que Cédric Carrasso, systématiquement présent avec Laurent Blanc. "Landreau est de retour pour ses qualités de gardien de but. Je connais "Micka", c'est un rôle de troisième gardien qui est important. Il aura peu de temps de jeu mais aura un rôle à jouer au quotidien. Cela ne veut pas dire que Cédric Carrasso n'était pas capable de remplir ce rôle. Mais j'ai choisi Landreau", a expliqué le sélectionneur. Au milieu de terrain, Yohan Cabaye fait son retour après une blessure, tout comme Abou Diaby, que l’on n’a pas vu en Bleu depuis des lustres, mais qui a toujours été considéré comme un joueur indiscutable du groupe France. "Diaby a un énorme potentiel. Mais il a peu joué la saison dernière. Il a repris la compétition et c'est un profil très intéressant. Il y a toujours des questions sur sa fragilité physique. Il arrive à un âge, 26 ans, où il y a un peu plus de maturité et c'est important pour un milieu de terrain", commente Deschamps.

Mexès et Varane ne jouent pas assez


Lassana Diarra n’a pas eu sa chance, même si DD avoue observer de près le milieu défensif du Real Madrid, qui "aurait pu faire partie de cette liste". En défense, Philippe Mexès ne fait toujours pas son retour, tandis que Raphaël Varane disparaît de la liste, au profit des retours d’Adil Rami et Laurent Koscielny. "Varane ne joue pas au Real. A Real-Valence il était en tribune, là il sera sur le banc ce soir. C'est mieux d'avoir du temps de jeu pour pouvoir s'exprimer. C'est son gros souci. Malheureusement depuis la dernière convocation il n'en a pas eu", justifie le technicien, qui a le même problème avec le Milanais : "Mexès peut être amené à rejouer. Tout est possible. Il fait partie des candidats mais son problème est qu'il ne joue pas." Mapou Yanga-Mbiwa et Mamadou Sakho restent dans le groupe, comme Etienne Capoue, Maxime Gonalons et Rio Mavuba au milieu de terrain. Mathieu Debuchy est blessé, Marvin Martin absent par choix de l’entraîneur.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine