Les Bleus en reconquête

Football / Equipe de France

Les Bleus en reconquête
Photo TEAMSHOOT

Les Bleus en reconquête

Mercredi 15 août 2012 - 9:30

Après un Euro mitigé, l'équipe de France fait sa rentrée ce mercredi, avec la réception de l'Uruguay au Havre. Une rencontre amicale qui marquera les grands débuts de Didier Deschamps au poste de sélectionneur. La nouvelle chance offerte à certains ou le baptême de feu d'autres en Bleu risquent d'être les seuls intérêts de cette soirée.

Il y a deux ans, Laurent Blanc avait débuté sa carrière de sélectionneur de l'équipe de France par un sombre match amical en Norvège (défaite 1-2). Le Cévénol avait été obligé de composer son équipe sans aucun des 23 joueurs convoqués au Mondial 2010, tous sanctionnés suite à la grève de Knysna. Pour son baptême du feu sur le banc des Bleus, Didier Deschamps a connu moins de contraintes. Soucieux de ne pas "repartir de zéro", comme il l'a affirmé en conférence de presse cette semaine, le nouvel homme fort des Bleus peut se rassurer : il ne sera pas jugé sur ce match de rentrée, dont l'utilité, en plein mois d'août alors que la Ligue 1 est le seul "grand" championnat européen à avoir repris, est souvent contestée. Alors, que vraiment espérer de cette rencontre de rentrée ? Elle sera surtout utile à certains joueurs pour tenter de gagner, ou regagner, leur place en Bleu, comme cela avait été le cas il y a deux ans. Yann M'Vila, notamment, avait été l'un des grands gagnants de la redistribution des cartes opérée après l'échec sud-africain. Cette fois, Jallet, Sakho, Mavuba, Capoue, voire même Valbuena et Giroud, peu souvent utilisés par Blanc, vont tenter de marquer des points face à l'Uruguay.

Pour autant, pas question de parler de test. "Je n'aime pas ce mot", a déclaré "DD". "Je ne veux pas que les joueurs viennent avec la sensation de passer un examen. Ils auront la possibilité de s'exprimer pour certains d'entre eux." Le champion d'Amérique du Sud, un bon adversaire pour se jauger, et pour permettre à Deschamps d'imposer son style à cette équipe : l'efficacité. "La philosophie, c'est d'être efficace. Il faut gagner, on ne joue pas au football pour s'amuser", a ainsi expliqué l'ancien milieu de terrain devant les médias. Un discours qui tranche quelque peu avec celui de son prédécesseur, qui souhaitait également inculquer un style de jeu aux Bleus, en s'inspirant de l'Espagne. "Je veux que mon équipe ait la maîtrise du ballon pour poser des problèmes à l'adversaire et utiliser le ballon du mieux possible", s'est contenté de préciser Deschamps au sujet du jeu attendu.

L'ancien entraîneur de l'OM devrait en profiter pour procéder à quelques essais tactiques, en plus de lancer de nouveaux joueurs (Jallet, Capoue et Varane). L'association en attaque de Giroud et Benzema, jugée trop risquée par Blanc, devrait ainsi être utilisée devant la Celeste dans un 4-4-2 plus vraiment au goût du jour au niveau international. Un système qu'il sera difficile d'évaluer sur une seule rencontre, qui plus est amicale et en tout début de saison. Si quelques enseignements seront bien sûr à tirer de ce match, il faudra attendre le mois de septembre, et le début des éliminatoires du Mondial 2014, en Finlande (7 septembre) et devant la Biélorussie (le 11), pour savoir si les Bleus peuvent rebondir après un Euro qui ne leur a pas permis de reconquérir leur public.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fiche du Stats

Amicaux Internationaux
-

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live