France - Biélorussie en direct

Football / Equipe de France

France - Biélorussie en direct
Photo TEAMSHOOT

France - Biélorussie en direct

Mardi 11 septembre 2012 - 21:00

Pour le deuxième match des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, la France reçoit la Biélorussie au Stade de France. Après un premier succès acquis contre la Finlande vendredi dernier (0-1), la problématique des Bleus reste la même : gagner toutes les rencontres pour pouvoir se donner de l'air face à l'Espagne.

Voir la fiche du match

La courte mais précieuse victoire contre la Finlande lors du premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 est déjà oubliée. Mardi, au Stade de France, les Bleus rencontreront la Bielorussie, défaite par la Georgie vendredi dernier (0-1). Pour rappel, cette équipe biélorusse avait posé bien des soucis aux Bleus lors des qualifications pour l’Euro 2012. Les joueurs de l’équipe de France, emmenés par Laurent Blanc à l’époque, n’avaient réussi qu’à prendre un point sur les six possibles. De nombreux joueurs s’en souviennent, même ceux qui ne faisaient pas partie de la sélection française de l’époque, à l’image d’Olivier Giroud. " Pour moi c'est la Biélorussie (Ndlr : l’équipe la plus dangereuse après l’Espagne), car elle nous avait battus chez nous il y a 2 ans en qualifications pour l'Euro, et c'est une équipe en pleine ascension. Dans le football d'aujourd'hui, les écarts entre les nations sont moins conséquents qu'avant", a déclaré le buteur des Gunner sur le site de la FIFA.

Si face à la Finlande, tout n’a évidemment pas été parfait, Didier Deschamps pourra s’appuyer sur certaines bases. En premier lieu, sa défense centrale. Comme le déclarait le sélectionneur des Bleus lors de l’émission Téléfoot, "pourquoi changer quelque chose qui a bien fonctionné ?". En revanche, dans d’autres secteurs de jeu, l’intéressé avouait lui-même : "Je me pose d'autres questions sur d'autres postes." Le retour d’Olivier Giroud pourrait notamment tenter l’entraîneur de l’équipe de France de passer en 4-4-2, pour apporter plus de présence dans la surface de réparation contre les Biélorusses. D’autant plus que la France évolue à domicile.

Au final, la problématique reste la même que face à la Finlande. La marge de manœuvre de la France est très faible, dans un groupe I qui ne compte que cinq équipes, et dans lequel l’Espagne se trouve logiquement la grandissime favorite. La victoire est donc une fois de plus quasi-impérative. En face, la Biélorussie ne pourra pas compter sur sa star Alexander Hleb, blessé, mais a aussi perdu face à la Géorgie trois de ses titulaires habituels. Une nouvelle victoire permettrait à Didier Deschamps de pouvoir travailler sereinement avant le match face à l’Espagne le 16 octobre prochain.

Benjamin Feurgard

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fiche du Stats

Coupe du Monde
- Eliminatoires Europe

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine