La France s’inquiète pour Franck Ribéry. Blessé au dos et resté sur le banc pour les deux premiers matches amicaux des Bleus, le milieu de terrain du Bayern Munich n’a pas la certitude de pouvoir tenir sa place pour la Coupe du monde au Brésil.

Il n’est peut-être pas encore l’heure de tirer des conclusions trop hâtives, mais des questions commencent à se poser quant à la participation à la Coupe du monde 2014 de Franck Ribéry. Gêné par son dos depuis plusieurs semaines, le milieu de terrain des Bleus et du Bayern Munich sera-t-il prêt à temps pour le 15 juin, date de la première rencontre contre le Honduras ? Selon France Télévisions, la présence au Mondial de l’ancien footballeur de l’Olympique de Marseille serait très compromise, une information pas confirmée par Didier Deschamps.

Après le nul contre le Paraguay (1-1), le sélectionneur tricolore a annoncé que Kaiser Franck, qui souffre d’une lombalgie chronique depuis six semaines selon une source citée par l’AFP, allait bien figurer dans la liste des 23 donnée dans quelques heures à la Fifa. Que voulez-vous qu’il se passe en vingt-quatre heures ? L’objectif, c’est que Franck soit prêt pour la Jamaïque dimanche à Lille. Il n’y a pas eu de blessure grave contre le Paraguay. Je n’ai pas de matière à changer. Il est dans les vingt-trois, non ? La question ne se pose pas. Si DD tente de calmer les hostilités, certains joueurs ne cachent pas leur pessimisme, comme Olivier Giroud.

Il commence à être irrité. Je ne sais pas s’il doute, mais il est inquiet et préoccupé par sa situation, a lancé l’attaquant d’Arsenal auprès de L’Equipe. Une certitude : Franck Ribéry a pris un énorme retard dans la préparation et tout porte à croire, même s’il venait à tenir sa place pour le 15, qu’il ne sera pas à 100 % pour l’entrée en lice de l’équipe de France. D’autant qu’Antoine Griezmann et Loïc Rémy, titulaires sur le côté gauche lors des deux dernières sorties, donnent de solides garanties pour se dire que l’absence du footballeur de 31 ans ne serait pas si préoccupante que cela.

Camille Fischbach, Top Mercato