Football - Equipe de France

Deschamps doit-il prendre en main les Bleus ?

Deschamps doit-il prendre en main les Bleus ?

Pourquoi il devrait accepter le poste


Pour réaliser son rêve :
Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët l'a encore déclaré mardi lors de sa conférence de presse, Didier Deschamps lui a confirmé que prendre les commandes de l'équipe de France était un rêve pour lui. Après avoir mené les Bleus sur le terrain au titre de champions du monde en 98, l'ancien coach de l'Olympique de Marseille pourrait définitivement entrer dans la légende du football français en remportant un trophée en tant que sélectionneur.

Pour le prestige :
Il n'y a pas de poste plus valorisant pour un entraîneur que de prendre en charge la sélection nationale. Avoir le soutien de tout un pays est un privilège que seul un sélectionneur peut ressentir. Fini les clivages entre les clubs, lors d'une compétition internationale, c'est tout un pays qui est derrière son équipe. De plus, dans la situation où se trouve les Bleus actuellement, être l'homme du renouveau peu faire de lui un héros national.

Pour les échéances :
Une Coupe du monde à disputer au Brésil, et un Euro à domicile. Difficile de trouver une période plus excitante dans la vie d'un sélectionneur. Disputer la plus prestigieuse des compétitions internationales dans LE pays du football et bénéficier du soutien du public lors du prochain Euro est difficile à refuser pour un compétiteur de la trempe de Didier Deschamps. D'autant plus que les Bleus ont remporté les deux derniers tournois majeurs qu'ils ont organisé (Euro 84 et Coupe du monde 98).

Pourquoi il devrait refuser le poste


A cause de la situation de l'équipe de France :
Si l'on met de côté la situation sportive incertaine de l'équipe de France, le nouveau sélectionneur des Bleus devra faire face aux "affaires" qui entourent la sélection. Les convocations de Nasri, M'Vila, Ben Arfa et Ménez devant la commission de discipline de la Fédération française de football, le gel des primes ou encore le débat sur l'éducation des jeunes joueurs français dans les centres de formations. Ce sont autant de débats sur lesquels Deschamps devraient se prononcer s'il accepte le poste, et ce au détriment du sportif. Il faut se rappeler que Laurent Blanc avait dû durant les deux années où il fut sélectionneur revenir en permanence sur la débâcle de l'Afrique-du-Sud et sur la grève des joueurs.

A cause d'un potentiel de joueur incertain :
Il y a du talent dans cette équipe de France, c'est indéniable. Mais si individuellement les joueurs sont capables de briller dans leur club, ils semblent avoir plus de mal à se trouver dès qu'ils revêtent le maillot de la sélection nationale. De plus les clivages entre certains membres du groupe pourraient s'avérer difficiles à résoudre. Il faudra aussi trouver une charnière centrale cohérente, chose qui ne semble pas facile à faire avec les joueurs dont disposera le futur sélectionneur.

A cause du temps imparti :
Le premier objectif de l'équipe de France sera bien évidemment de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde au Brésil. Et pour y parvenir, les Français sont quasiment certains de devoir passer par les barrages. En effet, avec l'Espagne dans son groupe, les Bleus n'ont que très peu de chance d'accrocher la première place directement qualificative pour la phase finale. Le futur sélectionneur devra donc rapidement reconstruire un collectif, et s'appuyer sur ce qu'à déjà mis en place Laurent Blanc. Une situation qui ne plaira pas forcément à Didier Deschamps, qui voudra imposer sa patte sur le jeu des Bleus dès son arrivée. Mais dispose-t-il du temps nécessaire pour y arriver ? Ce n'est pas certain.


Achetez ce produit Didier Deschamps sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport