Didier Deschamps a décidé de porter plainte contre Anara Atanes, la petite amie de Samir Nasri, coupable de l’avoir insulté sur Twitter.

Fuck France and fuck Deschamps ! What a shit manager ! Ce tweet injurieux d’Anara Atanes, publié dans la foulée de l’annoncée de la liste de Didier Deschamps pour la Coupe du monde, ne restera pas sans suite. Selon une information révélée par le Parisien et RMC, la sélectionneur de l’équipe de France a porté plainte pour injures publiques ce vendredi auprès du tribunal de grand instance de Paris. Une démarche validée par la FFF qui condamne les propos injurieux, soutient pleinement son sélectionneur, et considère que l’indignation unanime suffit à condamner un tel comportement.

Il s’agit de propos injurieux et inadmissibles qui portent atteinte à la dignité de la personne et de la fonction de sélectionneur, s’est justifié Me Brusa, l’avocat de Didier Deschamps, auprès du Parisien. La petite amie du milieu de terrain de Manchester City, écarté par le sélectionneur pour le Mondial, avait ensuite remis un tweet dans lequel elle a réitéré ses insultes, effaçant un autre message dans lequel elle assurait que la France était raciste.

Nasri a pris la chose avec fatalisme (Ce qui ne tue pas rend plus fort), demandant au mannequin via le réseau social d’accepter cette décision. Anara Atanes a depuis présenté ses excuses à la France mais pas à Didier Deschamps, sans prendre le soin d’effacer son message insultant. Elle devra désormais s’en expliquer devant la justice. Une démarche qui pourrait encourager le joueur à prendre sa retraite internationale, issue qu’il a évoqué dans la presse anglaise.