Didier Deschamps était évidemment satisfait après la démonstration de son équipe face à la Jamaïque ce dimanche soir à Lille (8-0). Le sélectionneur des Bleus a noté plusieurs points appréciables, en refusant de s’emballer à une semaine du match contre le Honduras au Mondial.

Didier, peut-on parler de soirée parfaite après cette rencontre ?
Ce n’est jamais évident de marquer huit buts, même si je sais que certains diront que ce n’était que la Jamaïque. Les Suisses les avaient battus en marquant à la 85e minute de jeu. C’est très bien pour faire le plein de confiance.

L’association Giroud – Benzema a plutôt été efficace…
Ils peuvent faire mieux encore. Mais ce n’est d’ailleurs pas que tout les deux. On focalise un peu trop dessus. Il y a aussi Mathieu et le milieu. Aujourd’hui, Karim et Olivier sont en excellente condition physique. Ils peuvent faire plus d’efforts ensemble.

Que pensez-vous de cette bonne relation actuelle avec le public ? Permet-elle d’oublier les errements du passé ?
Nous, on ne va pas oublier, les gens non plus. Le mérite revient aux joueurs par ce qu’ils font sur le terrain. Il y avait de l’engouement, c’est important de la sentir pour les joueurs aussi. Des gens ont envie d’être fiers d’eux.

Le groupe s’est-il plus soudé après le départ de Franck Ribéry ?
Non, l’équipe était déjà soudée et solidaire. On avait déjà joué les deux premiers matches amicaux sans lui. On perd quand même un joueur de classe mondiale. Aujourd’hui, il n’est plus là mais il y a d’autres joueurs.

Vous partez lundi pour le Brésil, ça est-, la Coupe du monde commence…
C’est une autre étape. On va se préparer pour la dernière semaine qui précède notre dernier match. On clôture la préparation et on va aller plus sur de la précision à partir de mardi.

F.S, à Lille