Football - Equipe de France

Blanc prêt à plaquer les Bleus

Blanc prêt à plaquer les Bleus

L'équipe de France serait-elle à nouveau en train de connaître un grand chamboulement ? Quatre jours après l'élimination des Bleus en quart de finale de l'Euro face à l'Espagne (2-0), et la polémique liée au comportement de certains joueurs pendant le championnat d'Europe, Laurent Blanc aurait selon Le Monde décidé de ne pas reconduire son contrat et d'engager des discussions avec le club de Tottenham. Une information confirmée par Infosport+ dans la soirée. Dans le même temps, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët se serait mis en contact avec Didier Deschamps, en partance de l'Olympique de Marseille. Une situation qui prouve une fois de plus le flou le plus total qui entoure la sélection nationale.

La solution Deschamps


Alors que Blanc et Le Graët doivent se rencontrer ce jeudi pour discuter d'une éventuelle prolongation de contrat, la décision finale semble d'ores et déjà prise. Une situation que nie le président de la FFF. "Je ne suis au courant de rien. Laurent Blanc est en contrat jusqu'au 30 juin avec la fédération et Didier Deschamps est entraîneur de l'OM", a réagi Le Graët, interrogé par les journalistes du quotidien national. Pourtant, cela ne ferait que confirmer les relations tendues qu'entretiennent les deux hommes depuis plusieurs mois maintenant. Alors que Laurent Blanc souhaitait voir son contrat prolongé avant l'Euro, la Fédération, par l'intermédiaire de son président, a toujours refusé d'entamer les négociations avant la fin de la compétition internationale.

Pourtant, avec pour objectif initial d'atteindre les quarts de finale, Laurent Blanc n'a pas fauté sportivement. Avant le dernière rencontre de la phase de poule contre la Suède (0-2), les Bleus restaient même sur une série de 23 matches sans défaites. Mais depuis, les fuites sur les conflits dans le vestiaire, et les écarts de Samir Nasri face aux médias, ont fait passer le Cévenol pour un sélectionneur faible, incapable de tenir ses troupes. De plus, il est aussi de notoriété publique que le président de la Fédération reprochait à Blanc son staff élargi et très couteux. La FFF a annoncé la tenue d'une conférence de presse mardi. On devrait en savoir alors un peu plus sur l'avenir de Blanc, des Bleus, et peut-être également concernant l'identité de son possible successeur. Celui-ci pourrait bien être Didier Deschamps.

Le meilleur moyen de préparer 2016 ?


Sous contrat avec l'Olympique de Marseille jusqu'en 2014, Didier Deschamps aurait pour sa part déjà déclaré à son président Vincent Labrune son envie de quitter la Cannebière. Après trois années passées à la tête du club olympien, avec lequel il aura remporté un titre de champions de France en 2010, gagné trois Coupes de la Ligue et atteint les quarts de finale de la Ligue des champions, l'ancien entraîneur de l'AS Monaco ne pourrait plus supporter la tension permanente avec son directeur sportif José Anigo, et n'aurait pas apprécié la coupe budgétaire de Margarita Louis-Dreyfus, la propriétaire. Une situation que nie totalement le président phocéen, contacté par les journalistes du Monde : "Didier Deschamps est l'entraîneur de l'OM. Il sera présent à l'entraînement lundi prochain."

Un imbroglio dont l'équipe de France se serait bien passé une fois de plus. Après l'échec sportif de 2010 en Afrique du Sud, Laurent Blanc avait carte blanche pour reconstruire une équipe en totale décomposition. Deux ans après, même si tout n'est pas parfait, une certaine cohérence semblait avoir été trouvée au sein d'une équipe jeune, en manque de sélections. Et avant de débuter les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, dans lesquelles la France se trouve dans le même groupe que l'Espagne, démarrer un nouveau cycle n'est pas forcément la meilleure des manières de préparer l'Euro 2016 qui se déroulera en France.

Benjamin Feurgard


Achetez ce produit Didier Deschamps sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.