Blanc met les points sur les "i"

Football / Equipe de France

Blanc met les points sur les "i"
Photo TEAMSHOOT

Blanc met les points sur les "i"

Vendredi 17 février 2012 - 18:40

Discret dans les médias, Laurent Blanc s'est confié dans les colonnes du Monde à paraître samedi. L'occasion pour le sélectionneur d'évoquer sa relation avec Noël Le Graët mais également l'Euro 2012. Une compétition dans laquelle le Président espère au moins gagner un match.

Il n'a pas voulu mettre de l'huile sur le feu. Alors que sa prolongation de contrat fait jaser dans les médias depuis plusieurs semaines, Laurent Blanc s'était fait discret. Le sélectionneur avait préféré laisser parler au sujet d'un bail qui court pour le moment jusqu'en juin prochain, et qui ne sera pas prolongé avant l'Euro 2012. Décision de Noël Le Graët. Il n'en fallait pas plus pour créer un début de polémique, que le Président a tenté de calmer. Interrogé dans les colonnes du Monde à paraître samedi, le sélectionneur a regretté l'ampleur prise par sa prolongation de contrat. "Ne comptez pas sur moi pour entretenir cette polémique", prévient-il d'entrée, ne souhaitant pas aggraver la situation. "C'est une histoire entre le président de la Fédération et moi. J'aurais souhaité être prolongé avant l'Euro. Le président a une autre opinion. Je l'enregistre."

Des désaccords balayés


Blanc en profite pour mettre les points sur les "i" concernant les désaccords qu'il aurait avec le président de la FFF. Son partenariat commercial avec le Crédit agricole ? "La Fédération était au courant. Comment aurais-je pu signer un contrat avec un sponsor de l'équipe de France qui fait sa propre publicité sur le site de la FFF sans que les services marketing de celle-ci soient au courant ?", interroge-t-il, sans évoquer la somme de 300 000 euros qu'il devrait percevoir pour ce contrat. Son staff élargi qui coûterait trop cher à la Fédération ? "Moi, on m'a dit : "Choisis les hommes". J'ai donc constitué un staff avec des gens qui avaient la même motivation, le même état d'esprit, le même objectif que moi. Et j'en suis très satisfait. Le choix des hommes, je l'assume", lance-t-il, estimant au passage que les staffs des autres poids lourds européens que sont l'Espagne, l'Angleterre ou encore l'Allemagne sont "plus étoffés et onéreux".

"Arrêtons de vivre sur nos souvenirs !"


A quelques mois du coup d'envoi de l'Euro 2012, le sélectionneur se veut également prudent, pour une compétition que les Bleus ne disputeront pas avec l'étiquette de favori. Un statut dont Blanc veut faire prendre conscience l'opinion publique. "C'est très bien d'avoir de l'ambition, mais ça ne peut pas se faire d'un coup de baguette magique (..) Mais réveillons-nous, arrêtons de vivre sur nos souvenirs ! Nous sommes aujourd'hui 17e au classement de la FIFA, et nous nous sommes déjà retrouvés 21e ! Depuis 2006, nous n'avons pas gagné un match de phase finale d'une compétition internationale. On est dans le quatrième chapeau lors du tirage au sort de l'Euro. C'est ça la réalité", assène-t-il, fixant au passage un objectif plus que raisonnable pour cet été.

"Dix-sept mois après le désastre de l'Afrique du Sud, certains pensent que, si on n'est pas en demi-finales, on aura raté notre Euro. Je ne le pense pas. Notre objectif, c'est donc de gagner un match", explique-t-il. Et Blanc de déjà évoquer l'Euro 2016, que la France organisera, comme l'objectif sur le long terme de l'équipe de France. "Il faut avoir la lucidité de ne pas tomber dans le "on va à l'Euro pour gagner". Si on a la possibilité de le gagner, on ne s'en privera pas. Mais soyons très clairs dans les objectifs. Après tout ce qu'on vient de traverser, la vraie échéance pour le foot français, c'est l'Euro 2016", ajoute-t-il. Pas sûr qu'il sera toujours sur le banc des Bleus d'ici là...

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine