Football - JO 2012

Les Bleues doivent réagir

Les Bleues doivent réagir

Les joueuses de l'équipe de France affronteront samedi la Corée du Nord dans un match qui pourrait déjà s'avérer couperet. Si le système mis en place par le CIO (trois groupes de quatre, avec les deux meilleures équipes de chaque poule qualifiées, plus les deux meilleures troisièmes), laisse de la place pour une nouvelle contre-performance, l'équipe de Bruno Bini a avant tout besoin de se rassurer dans son jeu, et surtout dans sa tête.

Le scénario du premier match de poule contre les Etats-Unis (les Bleues menaient 2-0 avant de se faire rattraper en 15 minutes, et de finalement perdre 2-4) a forcément laissé des traces dans les esprits. Le sélectionneur de l'équipe de France Bruno Bini avait alors parfaitement résumé la situation. "A 2-0 je trouvais que c'était flatteur pour nous mais ensuite à 2-2 je trouvais que c'était bête de se retrouver là. Mais on a fait des erreurs individuelles sur trois buts et ça ne se fait pas contre le numéro un mondial." Les erreurs commises face aux américaines, individuelles notamment, étaient probablement dues à la pression et à l'enjeu que représentait une telle rencontre.

Face aux Coréennes du Nord, les coéquipières de Louisa Necib n'auront pas la tâche facile. Huitièmes au classement FIFA, les asiatiques se sont parfaitement remises de la bourde des organisateurs de la compétition, qui ont affiché le drapeau Sud-coréen au lieu du leur. Contre la Colombie, elles se sont facilement imposées deux buts à rien, et ont donc pris la tête de la Poule G avec les Américaines. Mais après les regrets de Bleues, le temps de la révolté a sonné. Et comme l'a déclaré Marie-Laure Delie en conférence de presse : "On a brûlé notre joker contre les USA. Il faut gagner les deux prochains matches." Il faut désormais espérer que l'appel de la buteure de l'équipe de France ait été entendu par ses coéquipières.

Benjamin Feurgard





RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Ligue 1 et Liga, même combat ! Ligue 1

Ligue 1 et Liga, même combat !

Les deux championnats sont complètement fous. Real - Barca et Monaco - PSG sont à égalité ce qui permet d’avoir une fin de saison exceptionnelle en France et en Espagne. Presque identique, seulement sur le papier, au même point que le Real et Monaco possèdent un match en retard. Des équipes jumelles, les Monégasques et le club de la capitale espagnole sont aussi en demi-finale de la Ligue des Champions, un calendrier qui pourrait faire la différence dans cette fin de saison complexe.