Football - JO 2012

Le Brésil face à l'histoire

Le Brésil face à l'histoire

C'est comme si tout se déroulait dans un rêve. Archi-favoris avant de débuter cette compétition, les Brésiliens et leur "génération dorée" ne sont plus qu'à un pas de réaliser un exploit qu'aucuns de leurs illustres prédécesseurs n'avaient réussi à faire : remporter une médaille d'or aux Jeux Olympiques. Ce titre est le seul qui ne garnit pas l'armoire à Trophée déjà bien remplie de la sélection auriverde, et face au Mexique ce samedi à 16 heures, Neymar et sa bande ont donc rendez-vous avec l'histoire.

A plusieurs reprises, le Brésil a eu l'occasion de remporter les JO. Mais en 1984, aux jeux de Los Angeles, les Carioca avaient chuté face à l'équipe de France. Bis repetita en 1988 à Séoul, où la Seleçao, pourtant emmenée par Romario, n'avait rapporté que l'argent, laissant le titre à l'URSS. Cette donnée, les joueurs de Mano Menezes la connaisse, sans pour autant qu'elle les inhibe, à l'image de Leandro Damiao, le buteur brésilien, en conférence de presse : "Nous savons tous ce que ce titre signifie au Brésil. Mais nous avons juste à aller à Wembley, et à faire notre travail : gagner."

Revenir au pays avec la médaille d'or permettrait surtout à Menezes de forger un mental de vainqueur à ses jeunes protégés, deux ans avant le Coupe du monde à domicile. Le parcours brésilien a aussi permis au grand public de découvrir de jeunes joueurs qui seront probablement amenés à évoluer en Europe dans les années à venir. D'ailleurs, les transferts d'Oscar vers Chelsea et de Lucas Moura au PSG n'auraient peut-être pas eu lieu sans les JO. Mais pour l'instant, tous les esprits brésiliens ne sont concentrés que sur une seule et unique chose : se parer d'or pour enfin vaincre le signe indien.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Giroud fait taire les critiques Equipe de France

Giroud fait taire les critiques

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.