Suprise à la FIFA. L’Italo-Suisse Gianni Infantino est le nouveau président. Il a en outre été élu après seulement deux tours de scrutin, malgré un premier tour très serré, vendredi à Zurich.

L’élection pour la présidence de la FIFA se déroulait ce vendredi à Zurich en Suisse. L’Italo-Suisse Gianni Infantino avait créé une première surprise en arrivant en tête du premier tour d’une courte tête, avec 88 voix, soit trois de plus que le Cheikh Salman (85 voix). Le Prince Ali était arrivé troisième du scrutin avec seulement 27 voix. C’était encore pire pour le Français Jérôme Champagne, qui n’a convaincu que 7 Fédérations. Le Sud-Africain Tokyo Sexwale s’était pour sa part retiré en début d’après-midi.

Après ce premier round serré, on imaginait que trois voire quatre tours seraient nécessaires pour départager les candidats. Mais dès le deuxième tour, Infantino a franchi la barre des 104 voix nécessaires pour être élu.

Candidat de l’Europe après l’empêchement de Michel Platini, Infantino rafle la mise !