Football - Italie

FOOTBALL L'AC Milan investira 150 millions d'euros durant le mercato

FOOTBALL L'AC Milan investira 150 millions d'euros durant le mercato

Franck Kessié, Mateo Musacchio ou encore Ricardo Rodriguez, l'AC Milan ne perd pas son temps pour recruter. L'équipe a de grandes ambitions et devrait être un acteur majeur durant ce mercato.

Passé sous pavillon Chinois depuis le début d'année, les hommes de Vicenzo Montella ont déjà recruté deux joueurs et pratiquement trois. Le premier est un défenseur central argentin en provenance de Villarreal, Mateo Musacchio. Le second est un milieu défensif international Ivoirien qui a réalisé une magnifique saison avec l'équipe surprise de la Serie A, à savoir l'Atalanta Bergame, Franck Kessié.


Le troisième devrait très vite être officialisé puisqu'il a passé sa visite médicale hier après-midi. s'agit de l'arrière gauche de Wolfsburg qui intéressait le PSG, Ricardo Rodriguez. Trois recrues et bientôt une quatrième en la personne de Lucas Biglia. En effet, selon Sky Sports les deux clubs la Lazio et le Milan ont trouvé un accord à hauteur de 25 millions d'euros. Ce n'est pas tout, ils auraient doublé leur somme pour recruter en plus de Biglia le jeune Baldé Keita, attaquant des laziales auteur d'une saison de très haut niveau. Le jeune Sénégalais serait toutefois plus attirer par une aventure à la Juventus Turin. En cas d'échec pour Keita, Milan pourrait tenter de faire venir le Marseillais Florian Thauvin.

Les dirigeants milanais ne sont donc pas rapiats car la priorité et le gros coup que souhaite réaliser le club de Riccardo Montolivo se nomme Andrea Belotti. Comme l'affirme la Gazzetta Dello Sports, ils auraient transmis une offre de 75 millions d'euros au club turinois. Une offre qui pourrait inclure en plus de cela Mbaye Niang, Juraj Kucka et Gianluca Lapadula.

Malgré tous ces efforts, les dirigeants du taureau ont refusé ce deal. Il faudra donc frapper encore un peu plus fort et augmenter son prix pour faire venir la pépite italienne de 23 ans qui selon Urbano Cairo (président Torino) ne partira pas à moins de 100 millions d'euros. Si l'affaire ne venait à ne pas se conclure, les Rossoneri se tourneraient vers Alvaro Morata, Diego Costa ou encore Pierre-Emerick Aubameyang.

Donnarumma, l'interrogation du mercato ?


Même si le Milan AC fait venir du monde, il faudra aussi penser à vendre pour rééquilibrer un minimum les comptes. Le poste où les dirigeants ne devraient pas recruter est celui de gardien de but. Avec Gianluigi Donnarumma, ils semblent tenir là, l'avenir du club rouge et noir. Sembler seulement car le portier de 18 ans n'a pour le moment toujours pas prolongé et pourrait quitter la Lombardie.

En effet, avec son agent Mino Raiola, il réfléchit à son futur et explique qu'il donnera sa décision le 12 ou 13 juin prochain. Rappelons que son équipe lui propose une prolongation de contrat avec un salaire annuel de 4,5 M€. Une proposition alléchante mais qui pour l'heure n'a pas trouvé preneur. La direction a demandé à Gigio de donner sa réponse avant son départ pour l'Euro Espoirs avec la Squadra Azzura. Du coup, l'équipe de Montella a coché plusieurs noms au cas où le jeune gardien quitterait le navire pour la Juventus ou encore le Real Madrid.

Parmi ces noms, on parle de Salvatore Sirigu, Wolscieh Szczęsny et Neto. Ce dernier serait d'ailleurs le numéro un pour reprendre les cages milanaises. Champion d'Italie et vainqueur de la Coupe d'Italie il a expliqué qu'il allait quitter la Juventus Turin pour avoir plus de temps de jeu.

Malgré tout un départ de Gianluigi Donnarumma serait un coup dur pour l'AC Milan qui tient là le successeur de Gigi Buffon comme l'avait annoncé le gardien de 39 ans au cours d'une interview.

Greg Zerbone

Buzz sport

Le Portugal et le Mexique en demi-finales C. Confédérations

Le Portugal et le Mexique en demi-finales

Le groupe A de la Coupe des Confédérations a rendu son verdict. Le Portugal et le Mexique ont décroché leur billet pour les demi-finales. Grâce à des buts de Cristiano Ronaldo (33e sur penalty), Bernardo Silva (37e), André Silva (80e) et Nani (91e), le champion d'Europe 2016 a écrasé la Nouvelle-Zélande (4-0), qui repart bredouille avec trois défaites en trois rencontres. Les joueurs de Fernando Santos poursuivent leur route, comme les Mexicains venus à bout de la Russie (2-1). Le pays organisateur est donc éliminé. Dimanche, le Chili affrontera l'Australie et l'Allemagne défiera le Cameroun pour l'épilogue du groupe B.