La FIFA n’a pas donné suite à la plainte de Neymar, concernant la prime qu’il réclame au FC Barcelone. Le Brésilien s’est tourné vers la justice espagnole.

 

L’instance n’a pas validé la demande du joueur du PSG, lequel réclame 40 millions d’euros à son ancien club, indique la Cadena SER. L’attaquant a porté l’affaire devant les tribunaux. Le club blaugrana en a fait de même et demande 75 millions d’euros au Parisien, pour la rupture du contrat et les dommages. L’affaire semble décidément loin d’être terminée.