Dans une interview accordée au journal L’Équipe ce lundi, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais est longuement revenu sur sa célébration (brandir son maillot devant les supporters Stéphanois) lors du derby de dimanche soir remporté par l’OL 5-0.

« J’ai vu et entendu tout ce qui a pu s’écrire et se dire. On en fait un peu une affaire d’État alors que la célébration, en elle-même, ce n’est pas grand-chose. En tout cas pour moi. Cela n’exprime en aucun cas de la méchanceté de ma part. Il n’y avait rien de prémédité dans ce geste. Sur le coup, j’ai décidé de célébrer mon doublé de cette façon. Après, il y a eu des conséquences et c’est regrettable. »

Fekir ne regrette pas son geste

« Ceux qui alimentent ce débat sur ma responsabilité ne savent pas ce qu’est un derby entre Lyon et Saint-Étienne. C’est un match plus que spécial pour toute la région. On représente notre club, nos supporters et notre ville dans une rivalité qui existe depuis un très long moment. Et dimanche, on a marqué le coup »

« Je reste sur la même position, je ne le regrette pas. Après, c’est vrai que si j’avais su tout ce que cela a engendré, même si je ne pouvais l’imaginer, je ne l’aurais pas fait. Mais le geste en soi, je ne le regrette pas.«