Football - FA Cup

Arsenal tenu en échec par Swansea

Arsenal tenu en échec par Swansea

Arsenal devra rejouer son match de 3e tour de la FA Cup et confirme que ces derniers temps, les Gunners ont du mal à dominer leur sujet. Après le nul concédé contre Southampton en Premier League (1-1), c'est sur la pelouse de Swansea que les joueurs d'Arsène Wenger ont été tenus en échec. Et cela aurait pu être bien pire, si Gibbs (81e) et Podolski (83e) n'avaient pas permis à leur équipe de se remettre sur de bons rails, après l'ouverture du score de la star montante Michu (58e). L'attaquant espagnol, encensé par Arsène Wenger cette semaine, confirme match après match qu'il est bel et bien un grand espoir du football mondial. Ce sera finalement Graham (87e) qui permettra aux locaux de repartir avec le match nul.

Mais plus inquiétant que le résultat, c'est le niveau de jeu affiché par Arsenal ces dernières semaines qui inquiète. Les Londoniens n'arrivent pas à dominer leur sujet et leur manager ne peut pas s'en prendre au manque d'efficacité de ses attaquants. En première période, seules les Gallois sont parvenus à obtenir des situations dangereuses par l'intermédiaire de Graham (13e) et Bartley (36e). Après l'ouverture du score de Michu dans le deuxième acte, les visiteurs ne parviendront d'ailleurs à prendre l'avantage que sur leurs deux seules occasions. L'égalisation de Graham après un corner mal repoussé n'était donc que justice. En revanche il n'est pas certain que ce nouveau match à disputer à l'Emirates Stadium dans le calendrier déjà bien chargé des Gunners ne fasse plaisir à Arsène Wenger. Mais pour ne pas avoir à se plaindre, il fallait l'emporter. Et cela, le technicien français le sait bien.





RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Paris n'a pas le choix : il faut gagner à Nice Ligue 1

Paris n'a pas le choix : il faut gagner à Nice

Ce dimanche à 21 h suite et fin de la 35e journée de Ligue 1 avec le choc entre le PSG et l'OGC Nice. Les hommes d'Unai Emery se déplacent avec une seule idée en tête, la victoire. Une défaite où un nul serait synonyme d'échec dans la course au titre avec Monaco, qui a maintenu la pression en s'imposant face à Toulouse (3-1), et pourrait relancer Nice pour une potentielle deuxième place. Un match qui devrait tenir toutes ses promesses.