Football - Europa League

Rouamba : "L'OM est favori mais..."

Rouamba :

Sport.fr : Le championnat moldave est quelque peu méconnu. Que pouvez-nous nous dire sur son niveau ?
Florent Rouamba : On ne peut pas vraiment comparer le niveau du championnat moldave à celui des autres championnats européens majeurs. Mais depuis que je suis là, avec le Shériff nous avons toujours joué les tours préliminaires de la Ligue des champions chaque année (sauf la saison dernière, ndlr). On a également disputé deux fois les poules de l'Europa League. Ce championnat est un peu un tremplin pour nous les joueurs, et la coupe d'Europe nous permet de nous faire remarquer par des clubs plus importants. Il y a trois autres Africains avec moi : un Burkinabé (Wilfried Balima, milieu offensif), un Ivoirien qui joue latéral (Marcel Metoua Kpamin), et un défenseur sénégalais (Tommy Abu). Mais dans une équipe il est difficile de dégager un joueur, de dire qui est à craindre. Tous les joueurs qui seront sur le terrain seront à surveiller.

Que connaissez-vous de l'OM, votre adversaire en Ligue Europa jeudi ?
Je connais bien l'OM. Je regarde beaucoup de matches de Ligue 1 en Moldavie. André Ayew est un très bon joueur. On joue ensemble avec Charles Kaboré en équipe nationale, et c'est également un très bon joueur. Ça me fait plaisir de le croiser en coupe d'Europe. Je connais bien les autres joueurs africains de l'OM, comme Stéphane Mbia. André-Pierre Gignac est aussi en forme, j'ai pu le voir durant les matches de préparation que j'ai regardé. Il a très bien commencé le championnat. C'est un joueur qui pèse sur les défenses, qui a du poids (sic), il faudra le surveiller.

Votre préparation pour cette rencontre a été compliquée, avec le renvoi de votre entraîneur suite à l'élimination en Ligue des champions...
(Il souffle) Oui, on vient tout juste de changer d'entraîneur (Mihai Stoichita a remplacé Milan Milanovic, ndlr). Ça se passe très bien avec lui. On avait déjà un bon fonds de jeu avec notre ancien entraîneur, qui avait également mis en place un noyau de joueurs. Le nouvel entraîneur va poursuivre dans la continuité.

Comment abordez-vous cette rencontre face à l'OM ?
Sur le papier, on peut dire que Marseille est déjà favori. Mais dans le football, ça ne veut rien dire être favori. Ce qui compte, c'est le terrain. Sur les deux matches, tout sera possible si on est bien en place. Et si cela me permet de me faire repérer par un club plus huppé...

Propos recueillis par Frédéric Sergeur


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com









RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Le Stade Français en finale du Challenge européen Challenge européen

Le Stade Français en finale du Challenge européen

Le Stade Français a battu les Anglais de Bath dans les dernières secondes de la partie (28-25) et s'est ainsi qualifié pour la finale du Challenge européen, la troisième de son histoire, samedi au stade Jean-Bouin. En finale, les Parisiens rencontreront les Anglais de Gloucester, tombeurs samedi du leader du Top 14, La Rochelle, 16-14. A Edimbourg le 12 mai, les Stadistes tenteront ainsi de décrocher le premier titre européen de leur histoire.