Lyon s'en sort très bien

Football / Europa League

Lyon s'en sort très bien
Photo MAXPPP

Lyon s'en sort très bien

Jeudi 4 octobre 2012 - 20:59

L'Olympique Lyonnais s'est douloureusement imposé contre le Kiryat Shmona (3-4), ce jeudi à l'occasion de la 2e journée de l'Europa League. Les Gones n'ont clairement pas été bons et auraient sûrement sombré si Lisandro Lopez n'avait pas été là pour les sauver. Au final, la victoire est presque heureuse, et surtout cruelle pour les Israéliens.

L'Olympique Lyonnais n'a vraiment pas de quoi fanfaronner. A l'occasion de la deuxième journée de l'Europa League, l'OL s'est très laborieusement imposé contre le modeste Kiryat Shmona (3-4). Il fallait un but dans les ultimes minutes de Fofana (90e), de la tête sur corner, pour sauver les Gones d'un traquenard dans lequel ils s'étaient eux-mêmes mis.

Durant toute la rencontre, les Israéliens n'avaient clairement pas froid aux yeux. Pour preuve, Abuhatzera ouvrait le score d'entrée (1-0, 7e), punissant les errements dans la défense lyonnaise. Les Rhodaniens n'était visiblement pas inspirés derrière. Lovren laissait Lencse s'échapper au but et il fallait un retour gagnant de Vercoutre pour éviter le pire (15e). Mais à jouer avec le feu, l'OL se brulait. Même mené, le Kiryat y croyait jusqu'au bout et faisait tout pour égaliser. Il parvenait grâce à un penalty d'Abuhatzera (3-3, 66e), alors que Levi (2-3, 51e) avait auparavant réduit le score d'une belle frappe de loin, devant une défense d'une passivité incroyable. La formation israélienne n'avait pourtant rien d'effrayant sur le papier. En n'ayant rien à perdre, celle-ci jouait sa chance pleinement et savait tirer profit des lacunes lyonnaises.

Lisandro, l'homme à tout faire


Car c'est clairement le grand enseignement de la rencontre. L'OL a dominé, quand il se mettait enfin à jouer puis tremblait dans ses moments faibles, théâtres de la médiocrité défensive des hommes de Rémi Garde. Bien que prometteurs, Lovren et Koné ne sont pas encore des tauliers, quoiqu'ils puissent en penser, et ont saboté le travail de leurs attaquants. Offensivement tout n'a pas été parfait certes, mais il y avait au moins du mouvement, des tentatives. Lisandro avait d'ailleurs à coeur de faire bonne figure et était dans tous les bons coups de son équipe. C'est lui qui récupérait le ballon et le transmettait à Fofana, qui égalisait d'une frappe contrée (1-1, 17e). C'est également l'Argentin qui obtenait le coup franc que Monzon transformait, grâce à un contre du mur (1-2, 22e), permettant à l'OL de prendre l'avantage. C'est enfin une nouvelle fois Licha qui laissait le ballon filer pour offrir le but du break à Réveillère (1-3, 31e). Voila le scénario du match. Les Lyonnais déjouent défensivement et profitent du talent de Lisandro pour éviter le naufrage. Sur les ailes, Ghezzal et Briand n'ont pas été en reste mais l'impact et l'influence de l'ancien de Porto était trop important pour ne pas mettre la lumière uniquement sur lui. Ce jeudi, Lisandro Lopez a sauvé l'OL.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fiche du Stats

Europa League
- Groupe I - Journée 2

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine