L'OM épargné, Bordeaux devra se méfier

Football / Europa League

L'OM épargné, Bordeaux devra se méfier
Photo TEAMSHOOT

L'OM épargné, Bordeaux devra se méfier

Vendredi 10 août 2012 - 14:24

L’Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux ont connu des fortunes diverses lors du tirage au sort du troisième tour préliminaire de l’Europa League. Si les Olympiens auront face à eux une équipe moldave quasi-inconnue, le FC Sheriff Tiraspol, les Bordelais devront se défaire de l’un des grands noms de l’histoire du football européen : l’Etoile Rouge de Belgrade.

Après, la Turquie, l’Olympique de Marseille continuera son tour d’Europe en allant affronter l’équipe moldave du FC Sheriff Tiraspol lors du troisième tour préliminaire de l’Europa League. Si au niveau européen, cette équipe n’a jamais réussi à se faire connaître, dans son championnat local, elle ne laisse que des miettes à ses concurrents. Sur les douze dernières années, le Sheriff a tout simplement remporté onze fois le championnat moldave, ne laissant son titre que lors de l’année 2010/2011. Les Marseillais devront donc se méfier de leur déplacement, le 23 août prochain devant une équipe rarement défaite sur son terrain. Le retour se déroulera le 30 août au Vélodrome.

Les Bordelais auront donc la tâche a priori plus compliquée dans ce troisième tour préliminaire de la C3. Certes, l’équipe de Belgrade n’a plus grand-chose à voir avec celle qui avait remporté la Ligue des champions face à l’OM en 1991, mais le football serbe semble être en constante progression ces dernières années. Vainqueur de la coupe nationale, L’Etoile Rouge ne compte pas se laisser marcher dessus par les Girondins. Ces derniers devront aussi se méfier de leur match aller en Serbie, le 23 août, où l’ambiance et le soutien du public sont toujours chauds, voire un peu trop parfois. Entraînés par l’ancien international croate Robert Prosinecki (demi-finaliste de la Coupe du monde 98), les Serbes possèdent dans leur effectif quelques joueurs que l’on connaît bien, comme le milieu de terrain Nenad Kovacevic (ex Lens). A Chaban-Delmas, le 30 août, les Bordelais ne devront donc pas avoir pris trop de retard.

Quoiqu’il en soit, une élimination face à l’une de ces deux équipes serait un très grand échec, que ce soit pour les Girondins ou les Olympiens. A l’heure où la France est passée sixième au coefficient UEFA, il ne faudrait surtout pas que Francis Gillot ou Elie Baup prennent ces rencontres à la légère. L’enjeu pour le football français est bien trop élevé.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

« Notre projet ne s'arrête pas là. »

Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco

Direct Live