Le contrat du sélectionneur allemand Joachim Löw est prolongé jusqu’en 2020. Champion du monde avec la Mannschaft en 2014, Löw (56 ans) est à la tête de l’équipe nationale allemande depuis déjà dix ans.

Quoi qu’il arrive lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, pour laquelle l’Allemagne n’est pas encore qualifiée (mais qui ne devrait pas poser de problème), Joachim Löw conduira la sélection allemande jusqu’à l’Euro 2020. La Fédération allemande de football (DFB) a officialisé lundi sa prolongation de contrat de deux ans. Le contrat en cours s’achevait à la fin de la Coupe du monde en Russie, où il tentera de conserver le titre conquis en 2014 au Brésil. Nous souhaitons tous confirmer en Russie le succès du Brésil. Je me réjouis de continuer à faire évoluer l’équipe et les joueurs, les amener au plus haut niveau. Cela m’excite tout autant que d’aller chercher un titre, a expliqué « Jogi » Löw au cours d’une conférence de presse à Francfort. Il avait pris la tête de la Mannschaft au lendemain du Mondial 2006 à domicile, terminé à la troisième place.

Arrivé assistant de Jürgen Klinsmann à l’automne 2004 après le fiasco de l’Euro au Portugal (élimination en phase de poules), Joachim Löw a toujours atteint avec l’Allemagne au minimum les demi-finales des grands tournois qu’il a disputés : demi-finales du Mondial en 2006 et en 2010 et de l’Euro en 2012 et 2016, finale de l’Euro 2008 et victoire au Mondial 2014. Des critiques sont apparues après l’élimination en demi-finale de l’Euro 2016 par la France (2-0) en juillet, mais la Deutscher Fussball-Bund (DFB), par la voix de son président, Reinhard Grindel, a mis fin aux rumeurs avec cette prolongation. Löw est le meilleur entraîneur que nous, au sein de la DFB, puissions imaginer avoir, a expliqué Grindel, fixant pour objectifs les titres en Russie dans deux ans et à l’Euro 2020, dont l’Allemagne qui accueillera trois matches de poule et un quart de finale. S’il va au terme de son contrat, Löw aura le deuxième mandat le plus long à la tête de la sélection allemande (quatorze ans), derrière la légende du football allemand Sepp Herberger (vingt-huit ans), vainqueur de la Coupe du monde 1954.