Qu'arrive-t-il à Cristiano Ronaldo ?

Football / Euro 2012

Qu'arrive-t-il à Cristiano Ronaldo ?

Qu'arrive-t-il à Cristiano Ronaldo ?

Mercredi 13 juin 2012 - 21:19

Maladroit dans le dernier geste, Cristiano Ronaldo a été une nouvelle fois très décevant contre le Danemark (3-2) ce mercredi. Malgré la victoire, le Madrilène faisait la moue. Le Portugais est-il en crise de confiance ?

Cristiano Ronaldo ne supporterait-il pas la pression de ce championnat d'Europe ? Annoncé comme l'un des joueurs phares de l'Euro, le Portugais n'est que l'ombre de lui-même. Très décevant contre l'Allemagne, CR7 n'a jamais pris le dessus sur Jérôme Boateng, le latéral droit de la Mannschaft. Enchaînant les mauvais choix, l'ailier du Real Madrid a clairement déçu. Alors qu'il avait une chance de se montrer sous un meilleur jour à l'occasion du deuxième match du groupe B contre le Danemark, l'ancien joueur de Manchester United l'a complètement gâchée.

De nouveau titulaire sur le flanc gauche de l'attaque lusitanienne, Cristiano Ronaldo n'a pas été bon, c'est le moins que l'on puisse dire. Très imprécis sur ses frappes, le play-boy l'a été tout autant sur coup-franc. Habitué à ses "tomahawk", on ne peut être que surpris lorsque ses tentatives heurtent le mur ou s'envolent dans le public. Même si son aisance technique lui a parfois permis de faire la différence, le Portugais a manqué tout ses un-contre-un avec Andersen, le gardien danois. Au retour des vestiaires, son premier rush en solitaire se finira par une frappe enroulée du droit très molle. A sa course se lisait un manque cruel de confiance.

Son deuxième échec ne sera que plus inquiétant. Parfaitement servi par Nani, Ronaldo craque nerveusement et ne trouve même pas le cadre. L'égalisation danoise interviendra dans la foulée. Son manque de lucidité dans le dernier geste est criant, son mal-être flagrant. Le Madrilène ne fêtera même pas la victoire, pestant contre lui-même. Si son perfectionnisme a fait de lui l'un des meilleurs joueurs du monde, attention maintenant à ne pas faire passer ses intérêts personnels avant ceux de l'équipe. On connaît tous sa détermination à se réapproprier le Ballon d'Or. Il y a pourtant un Euro à gagner d'abord.

Etienne Andurand

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine