Erreur lors du traitement du fichier SSI
Football - Euro 2012

Luxembourg-France en direct

Luxembourg-France en direct

Voir la fiche du match

La rencontre n'a rien de sexy ! Luxembourg-France, c'est quand même moins glamour qu'un Brésil-France ou un Angleterre-France... et pourtant, les Bleus ont la pression. Il ne faut pas oublier qu'au bout, il y a l'Euro 2012. Première de son groupe avec 9 points, la France doit impérativement faire la différence. Un nul serait catastrophique pour le moral des troupes de Laurent Blanc, et peut prometteur pour la suite. La logique voudrait que la France l'emporte très largement, avec une différence d'au moins 3 ou 4 buts face à une équipe comme le Luxembourg.

Evra et Ribéry, considérés par beaucoup comme les deux meneurs de Knysna, vont passer l'épreuve du retour en équipe de France. Autant dire que leurs gestes, attitudes et comportements vont être scruter par des millions de télespectateurs. L'association Ribéry-Gourcuff, elle aussi, va être analysée avec soin... histoire de voir si la mésentente entre les joueurs est définitivement enterrée ou si elle s'éternise.

C'est un match à enjeu qui se joue ce soir au Luxembourg, dont le principal est de reconquérir le coeur des Français. Car si l'image des Bleus s'améliore doucement, il y a encore du désamour. Et certains signes ne trompent pas : la perte de 8% du nombre de licenciés de la Fédération française de football. Consciente de l'image catastrophique laissée par le désastreux épisode sud-africain, la FFF a créé au lendemain de la Coupe du monde un baromètre à l'image des Bleus, réalisé par Kantar Sport (*). Tous les mois, ce panel attribue une note (de 0 à 10) aux Tricolores sur dix critères. Le Parisien-Aujourd'hui en France, daté du 25 mars, s'est procuré ces études et a sélectionné les critères les plus pertinents. L' "image globale" des Bleus obtenait une note de 2,14 (sur 10, Ndlr.) en juillet 2010. En février 2011, elle était de 4,97. Côté "performance", on est passé de 1,76 à 4,51. L'"exemplarité" obtient la note la plus basse : 1,10 en juillet 2010, contre 3,37 en février 2011. Le critère "humilité" n'est guère plus convainquant : 1,39 au lendemain de la Coupe du Monde, 3,39 il y a quelques semaines. Même chose pour la "proximité", avec 1,49 contre 3,27. Seul le critère "confiance" obtient la moyenne aujourd'hui (5,13)... Preuve que les Français veulent encore y croire !

(*) auprès d'un échantillon représentatif de la population de 1 000 personnes


Achetez ce produit L'quipe de France de football sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport