La R. Tchèque et la Grèce filent en quart

Football / Euro 2012

La R. Tchèque et la Grèce filent en quart

La R. Tchèque et la Grèce filent en quart

Samedi 16 juin 2012 - 22:54

Le groupe A de l'Euro a livré son verdict. Battue par la République Tchèque (0-1), la Pologne, dans l'obligation de l'emporter pour continuer l'aventure, ne disputera pas les quarts de finale de la compétition qu'elle organise. Les Tchèques terminent même premiers de cette poule. Car dans l'autre rencontre, la Grèce s'est payée le scalp de la Russie (1-0) pour également se qualifier à la surprise générale !

La Pologne ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Le pays hôte ne disputera pas pour la première fois de son histoire les quarts de finale d'un Euro. Il avait pourtant son destin en main : un victoire devant la République Tchèque lui assurait une qualification pour la suite de la compétition. Mais malgré le soutien appuyé des spectateurs présents Wroclaw, les Polonais n'ont pas accompli le rêve de tout un peuple. Nul doute que les coéquipiers de Ludovic Obraniak et Damien Perquis, tous deux titulaires, vont regretter de ne pas avoir su tuer les matches durant leurs temps forts. Comme contre la Grèce lors du match d'ouverture, la Pologne aura dominé outrageusement les 45 premières minutes, avant de totalement s'endormir et de craquer au retour des vestiaires. Sauf que cette fois, les joueurs de Smuda n'auront même pas réussi à trouver la faille malgré leur domination. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Mais Dudka (1ère), Obraniak (5e), Lewandowski (9e) ou Boenisch (21e) ne parvenaient pas à surprendre un Cech rassurant.

Jiracek fait pleurer la Pologne


Après avoir laissé passer l'orage (au propre comme au figuré), la République Tchèque sortait enfin la tête de l'eau en deuxième mi-temps. Malgré un premier avertissement de Sivok, dont la tête était parfaitement repoussée par Tyton (65e), les Polonais abandonnaient le ballon à leurs adversaires et étaient logiquement sanctionnés. Sur un contre, Baros décalait Jiracek, qui se jouait de son défenseur sur un crochet et glissait le ballon sous Tyton (73e, 0-1). De quoi réduire au silence le public de Wroclaw et totalement assommer les locaux. Car malgré un début de révolte et de réaction, la Pologne était incapable de marquer ne serait-ce qu'un but, histoire de quitter dignement son Euro. C'est donc avec deux petits points dans la besace et une triste dernière place que le pays hôte se fait éliminer. Du côté tchèque, c'est la fête. Ce succès leur permet de récupérer la première place du groupe A.

La Grèce refait le coup !


La Russie était pourtant la mieux placée pour terminer en tête. Mais les joueurs de Dick Advocaat se sont fait surprendre par la Grèce (0-1) et passent également à la trappe ! Une énorme surprise à la vue du niveau de jeu déployé par Arshavin et ses coéquipiers depuis le début de la compétition. Mais les Russes ont perdu le match qu'il ne fallait pas. Surtout, à l'instar de la Pologne, ils n'ont pas su concrétiser leur énorme domination. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 8 tirs cadrés sur 22, dont seulement un en première mi-temps. Trop peu pour espérer se qualifier. Surtout face à la Grèce, qui a crée la première sensation de cet Euro. Aux abois, les Grecs ont su profiter d'une erreur de Zhirkov sur une touche pour ouvrir le score contre le cours du jeu juste avant la mi-temps (0-1, 44e). Un résultat qui qualifiait tout de même les deux équipes jusqu'au but tchèque. La Russie était alors dans l'obligation de marquer pour éliminer son adversaire. Acculés devant leur but, les Grecs, héroïques, ont tenu bon 45 minutes durant, histoire de prouver qu'on ne les expulserait pas de l'Euro si facilement. Les regrets risquent d'être énormes pour la Russie et la Pologne, qui avaient les moyens de continuer l'aventure. La République Tchèque et la Grèce ont le sourire et attendent désormais de connaître leurs adversaires en quart de finale.

Fiche Stats

Classement Euro - Phase de groupes - Groupe A
Pts J
2
 Grèce
4 3
-
 Russie
4 3
4
 Pologne
2 3

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live