Football - Euro 2012

L'Espagne poste par poste

L'Espagne poste par poste

Casillas
Ce n'est probablement pas au niveau des gardiens de but que la différence entre les deux équipes est la plus flagrante. Certes, Iker Casillas est considéré comme l'un des meilleurs portiers au monde, si ce n'est le meilleur, depuis quelques saisons, mais c'est aussi le cas de Gianluigi Buffon. La qualité de jeu et la possession de balle espagnoles permettent en général à Casillas de passer des matchs plutôt tranquilles.

Arbeloa
S'il devait y avoir un point faible dans cette équipe d'Espagne, c'est bien le poste de latéral droit. Après des années de situation inverse, où le côté gauche était le plus faible défensivement de la Roja, le repositionnement de Sergio Ramos dans l'axe a laissé un vide, que ne comble qualitativement pas tout à fait son coéquipier du Real Madrid, Alvaro Arbeloa. En sélection comme en club, l'ancien joueur de Liverpool est un peu le "vilain petit canard" du onze-type, celui qu'on titularise parce qu'on ne peut mettre personne d'autre à sa place.

Piqué - Ramos
On retrouve Gerard Piqué et Sergio Ramos, deux des plus grands spécialistes au monde à leur poste, et qui évoluent dans les deux plus grands clubs de la planète : le Barça et le Real Madrid. Si le Catalan sort d'une saison mitigée, où il a régulièrement perdu sa place dans le onze de départ barcelonais, le Madrilène a lui été impérial dans la conquête du titre, avec notamment une fin d'exercice en boulet de canon.

Alba
Jordi Alba est certes un très bon joueur, mais il débarque tout juste dans cette équipe qui a tout gagné, et n'est pas encore parfaitement à l'aise. En attendant son arrivée au FC Barcelone, et l'évolution qui devrait aller avec, le défenseur n'est pas l'un des points forts de la Roja.

Busquets - Xavi Alonso - Xavi
Le trio du milieu de terrain est l'une des grandes forces de l'équipe d'Espagne. Composé de deux joueurs du FC Barcelone et un du Real Madrid, il règne sur le football mondial depuis plus de quatre ans, grâce à une technique hors du commun. Sergio Busquets est un travailleur de l'ombre, Xabi Alonso l'un des premiers relanceurs de l'équipe, et Xavi son chef d'orchestre. Les deux derniers nommés orientent le jeu à merveille.

David Silva - Iniesta
Là aussi, difficile de rivaliser avec l'équipe d'Espagne. Andres Iniesta fait tout simplement ce qu'il veut depuis le début de l'Euro, et semble quasiment inarrêtable à la régulière. David Silva, excellent avec Manchester City cette saison, poursuit sur sa lancée en Pologne et en Ukraine, avec une vision du jeu hors-norme, et une capacité de dribble impressionnante dans les petits espaces. Les deux joueurs sont capables de faire la différence à tout moment, et les Bleus devront énormément se méfier

Fernando Torres
Le poste d'avant-centre est le seul à être discuté en équipe d'Espagne. Après une nouvelle saison compliquée à Chelsea, l'ancien joueur de l'Atlético de Madrid a retrouvé ses marques en fin d'exercice, et s'est déjà offert deux buts en phase de poules.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport