Football - Euro 2012

L'Angleterre termine en tête

L'Angleterre termine en tête

On peut appeler ça un retour décisif. Suspendu lors des deux premiers matchs de l'Euro, Wayne Rooney a offert la victoire, la qualification et la première place du groupe D à l'équipe d'Angleterre ce mardi soir, en signant l'unique but des siens face à l'Ukraine (1-0). Opposés au pays coorganisateur, qui pouvait lui aussi se qualifier pour les quarts de finale au coup d'envoi, les Three Lions n'ont pas effectué un très grand match, laissant la plupart du temps la possession de balle aux Ukrainiens, mais ont pu profiter d'un nouveau coup de patte magique de Steven Gerrard, sur un centre côté droit qui trouve la tête de Rooney au second poteau et permet aux Anglais de marquer le seul but de la partie à la 50e minute. Pour le milieu de terrain de Liverpool, c'est la troisième passe décisive en autant de rencontres, et pour le Mancunien, un retour salvateur.

Solide ce mardi soir, et avec un buteur vedette retrouvé, l'Angleterre s'est tout de même fait peur, et aurait très probablement dû encaisser un but. A la 62e minute de jeu, John Terry a en effet sorti une frappe de Devic qui semblait véritablement avoir franchi entièrement la ligne de but, mais les arbitres n'ont rien vu. La sélection emmenée par Roy Hodgson termine invaincue dans le groupe D, avec deux succès et un match nul, et ravit la première place de la poule aux Français. Car dans le même temps, les Bleus se sont inclinés face à une équipe suédoise déjà éliminée, et se qualifient par la petite porte. Profitant du revers des hommes de Laurent Blanc, les coéquipiers de John Terry peuvent s'estimer heureux puisqu'ils éviteront l'ogre espagnol en quart de finale, et affronteront l'Italie de Mario Balotelli, qui évolue à Manchester City. On peut dire que l'Angleterre fait une très bonne affaire.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Giroud fait taire les critiques Equipe de France

Giroud fait taire les critiques

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.