Grand spectacle attendu

Football / Euro 2012

Grand spectacle attendu
Photo MAXPPP

Grand spectacle attendu

Jeudi 28 juin 2012 - 9:44

Éternelle défense de fer, la Nazionale ne déroge pas à la règle cette année mais prône toutefois un jeu résolument offensif sous l'impulsion d'un Cesare Prandelli sûr de la force de son effectif. Face à l'Allemagne, l'opposition s'annonce grandiose.

Cesare Prandelli le sait, il ne faudra pas attendre l'Allemagne. "Nous devons prendre des risques et pas défendre dans notre surface de réparation. Je préfère prendre un but en contre-attaque plutôt que passer 20 minutes à souffrir". Lors du sacre de 2006, la Nazionale se basait sur une défense de fer et se contentait de contrer. Mais ça, c'était avant. Depuis l'intronisation de Prandelli, un seul mot revient. Le jeu. Finies les longues périodes de retranchement. Aujourd'hui, la Squadra Azzura va de l'avant. Et ça marche. En alignant une défense à trois contre la meilleure équipe du monde, l'Espagne, le sélectionneur transalpin, prouvait à tout le monde l'entrée de son équipe dans une nouvelle ère. Sous l'impulsion des Pirlo, Marchisio et autre Cassano, les Italiens pratiquent un football résolument offensif, attrayant et efficace.

Deux équipes offensives pour un match grandiose


"L'Allemagne est toujours la favorite avec l'Espagne. Pour gagner, on aura besoin d'avoir tout le monde en forme et frais. On a des idées on va essayer de les mettre en œuvre. Ce sera ouvert je pense. C'est une grande équipe. Ils ont changé trois joueurs et ça n'a rien changé". Cesare Prandelli ne l'a pas encore dévoilé mais son plan a de grandes chances d'être le même que depuis le début de l'Euro. Pour arriver jusqu'en demi-finale, la Nazionale a décidé de bousculer ses adversaires. Après avoir presque fait tomber l'Espagne (1-1), l'Italie a fait souffrir la Croatie (1-1), l'Irlande (2-0) et surtout l'Angleterre (0-0, 5-4 tab). Mais les succès de la Squadra Azzurra reposent aussi sur son imperméabilité défensive. Dans les buts, Buffon est impérial, tout comme Barzagli, Bonucci ou encore Pirlo et De Rossi à la récupération. Avec seulement deux buts encaissés en quatre rencontres, les Transalpins abordent leur demi-finale en confiance. Pourtant, en face, les Allemands possèdent la meilleurs attaque du tournoi avec neuf réalisations.

Les Allemagne-Italie sont généralement spectaculaires. Tout est réuni pour que celui-ci le soit tout autant.

Etienne Andurand

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fiche du Stats

Euro
- Demi-Finales

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine