Cristiano Ronaldo, le jour ou la nuit ?

Football / Euro 2012

Cristiano Ronaldo, le jour ou la nuit ?
Photo MAXPPP

Cristiano Ronaldo, le jour ou la nuit ?

Mercredi 20 juin 2012 - 23:12

Le Portugal affronte la République Tchèque ce jeudi à l'occasion des quarts de finale de l'Euro 2012. Très discret lors des deux premières rencontres, Cristiano Ronaldo a ensuite enflammé les Pays-Bas. Alors que tout le monde l'attend, sera-t-il cette fois le jour ou la nuit ?

On aura beau dire, le Portugal se résume à Cristiano Ronaldo. Moutinho peut exceller au milieu, Pepe défendre à merveille, Nani enflammer son aile droite, on ne retiendra que la prestation de CR7. On l'a déjà remarqué durant l'Euro. Pour l'instant, le Madrilène c'est trois matches, deux buts. Des statistiques presque décevantes pour un joueur auteur de 46 réalisations en 38 recontres de Liga cette saison. Mais plus que par ces chiffres, c'est avant tout son influence sur le jeu portugais qui aura déçu.

Docteur Cristiano, Mister Ronaldo


Très - trop - timide contre l'Allemagne et le Danemark, beaucoup de critiques se sont abattus sur celui qui s'était auto-proclamé meilleur joueur du monde il y a un mois. Particulièrement brouillon, l'ancien joueur de Manchester United n'avait quasiment jamais fait la différence sur son aile droite. Pire, Anderssen, le portier danois, le ridiculisait en remportant avec brio deux duels avec le buteur lusitanien. Décrié pour son faible rendement, Cristiano Ronaldo ne voulait pas en rester là. Agacé par les "Messi!Messi!" scandés dans le public, le Madrilène rappelait alors les faibles prestations de l'Argentin lors de la Copa America l'an passé et l'élimination en quarts de l'Albiceleste. Ensuite, le Portugais a répondu. Sur le terrain cette fois-ci.

Intrépides Tchèques


Particulièrement motivé, CR7 aura battu les Pays-Bas à lui tout seul, ou presque. De nouveau tranchant dans ses dribbles et plus véloce que jamais, il aura inscrit un doublé et touché deux fois les montants. Boudeur malgré la victoire contre le Danemark (3-2) où il avait été mauvais, revoilà le Cristiano Ronaldo heureux et rageur que l'on connaît. Face à la République Tchèque, le Portugal disputera les quarts de finale ce jeudi. Une formation qui ne craint pas le Madrilène. "Nous n'avons pas peur. Nous sommes en quarts de l'Euro, nous savons jouer au foot", rappelait Theodor Gebre Selassie, qui sera sans aucun doute son adversaire direct. "Il est sans nul doute un excellent footballeur, mais il n'est qu'un humain, comme tous les autres", rappelait de son côté Michal Kadlec. Avoir peur de Cristiano Ronaldo est une chose, le museler en est une autre.

Etienne Andurand

Fiche du Stats

Euro
- 1/4 De Finale

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live