Balotelli, on aime ou on déteste

Football / Euro 2012

Balotelli, on aime ou on déteste
Photo TEAMSHOOT

Balotelli, on aime ou on déteste

Dimanche 1 juillet 2012 - 11:50

Mario Balotelli est entré dans la cour des grands attaquants en inscrivant un doublé en demi-finale de l’Euro contre l’Allemagne. Souvent critiqué pour son manque de professionnalisme, l'attaquant de Manchester City reste décidément un joueur à part.

Souvent critiqué pour sa nonchalance et ses frasques extra-sportives, Mario Balotelli a prouvé en demi-finale de l’Euro qu’il faisait partie des tous meilleurs attaquants du monde. Auteur de deux buts, l’un de la tête et l’autre d’une frappe surpuissante après une magnifique ouverture de Montolivo, le joueur des Citizens est devenu en une soirée le héros de toute l’Italie, au moins jusqu’à dimanche. Car si la Squadra Azzurra a gagné le droit de disputer la finale de ce championnat d’Europe contre l’Espagne, elle le doit en grande partie à son fantasque buteur. Et ce, alors que beaucoup auraient préféré voir Antonio Di Natale titulaire à sa place durant la compétition. Mais la puissance et la vitesse de l’ancien joueur de l’Inter ont eu, durant quasiment tout cet Euro, la préférence de Cesare Prandelli, le coach italien.

Face aux Allemands, Balotelli aura tout fait. Protection de balle, appels en profondeur, pressing. Toute la palette de l’attaquant moderne y est passée ce jeudi soir. Son premier but n’est probablement pas le plus compliqué qu’il ait eu à marquer au cours de sa jeune carrière, mais il lui a fallu user de tout son physique pour passer devant Badstuber et battre Neuer de la tête (20e). Sur le second, l’Italien a en revanche pu montrer toute la qualité de son timing lors de ses appels de balle. La qualité de passe de Montolivo faisait le reste, et Balotelli fusillait le gardien de la Nationalmannschaft d’une magnifique frappe (36e). Sa célébration, torse nu, muscles bombés, restera comme l’une des images forte de cet Euro 2012.

Finalement, ce doublé va permettre à l’attaquant italien de passer dans une nouvelle dimension. Son remplacement par Antonio Di Natale à la 70e minute de jeu gâchera cependant un brin sa prestation de grande classe. Boudeur, Balotelli ne serrera pas la main de son remplaçant, ni celle de son coach. Mais il faut se rappeler que l'ancien Interiste n’a que 21 ans, et encore tout son avenir devant lui. Il a encore le temps d’apprendre à maîtriser ses nerfs, et alors, il n'y aura plus grand monde en mesure de stopper "Super Mario".

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine

Fiche du Stats

BalotelliAC Milan
Balotelli Mario Attaquant , 23 ans
Italie
AC Milan 3 buts marqués 6 matches

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine