C’est un sujet très sensible qui ne rassure pas les diffuseurs traditionnels de la Premier League comme Sky Sports et BT Sport. Le championnat pourrait bientôt être diffusé sur Facebook…Les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) s’intéressent aussi à la Ligue 1 qui va bientôt remettre sur la table les droits TV du championnat.

Sky Sports et BT Sport sont les deux diffuseurs de la Premier League pour la période entre 2016 et 2019. Pour avoir la chance de diffuser le championnat anglais, les deux chaînes de télévision ont dépensé plus de 6,9 milliards d’euros.

Seul problème ? La concurrence arrive pour les prochains appels d’offres, les GAFA veulent obtenir la diffusion des matchs. Ed Woodward, le vice-président de Manchester United, a même affirmé que Facebook et Amazon ont tenté d’obtenir les droits pour la diffusion des matchs lors du dernier appel d’offres de la Premier League.

Dan Reed, le boss des partenariats sportifs chez Facebook a évoqué le sujet dans The Guardian. »La Premier League est un partenaire très important pour Facebook. On travaille avec eux pour les aider à atteindre leur public. Ce serait prématuré de spéculer sur la suite. Mais on continue d’avoir des relations avec eux », a-t-il indiqué.

Mais la Premier League ne serait pas le seul championnat qui intéresse les GAFA…

Bientôt la Ligue 1 sur Facebook et Google ?

Alors que les droits audiovisuels de la Ligue 1 vont être remis en jeu après 2019. Didier Quillot, président de la LFP, ne s’oppose pas à l’arrivée des GAFA dans les appels d’offres.

Pour lui, les GAFA « ont mis un pied en Allemagne l’année dernière. Donc je ne vois pas pourquoi ils ne le feraient pas ailleurs en Europe occidentale. » Pour rappel, Amazon a acheté un lot de l’appel d’offres de la Bundesliga, la saison dernière, en dépensant plus de 10 millions d’euros pour cet élément.

Mais la Ligue 1 souhaite rapidement remettre en jeu les droits TV du championnat pour faire marcher la concurrence. Pour le moment, les clubs de Ligue 1 se partagent 726,5 M€ par saison pour la période 2016-2019. Mais la LFP veut augmenter ce revenu. L’instance souhaite lancer le plus rapidement possible des consultations puis l’appel d’offres pour les droits TV à partir de la période 2020.

« Le Championnat de France est aujourd’hui au moins au même niveau que la Bundesliga. La Premier League et la Liga sont encore au-dessus, mais il faut voir à long terme », a indiqué le vice-président de l’AS Monaco Vadim Vasilyev à L’Equipe au sujet des droits TV.

SFR, BeIn et Canal+ : la guerre est ouverte !

Avec l’arrivée du groupe Altice, Canal+ et BeIn ne cache pas le stress qui monte à l’approche du lancement du nouvel appel d’offres. La concurrence s’annonce intense entre les trois acteurs du marché. L’acquisition de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa par Altice, montre les ambitions du petit nouveau.

Pour éviter les fuites des abonnés vers le concurrent, les chaînes seront obligées de dépenser de l’argent pour obtenir un lot de la Ligue 1, événement qui amène le plus de téléspectateurs. Mais avec ces trois groupes, il faudra ajouter la concurrence des GAFA qui souhaitent aussi s’inviter sur ce marché (voir plus haut).

Selon L’Equipe, la LFP veut dépasser le milliard d’euros pour le prochain appel d’offres de la Ligue 1 à partir de 2020. Un milliard d’euros…qui pourrait changer le visage du football français car le PSG pourrait doubler ses revenus de droits TV en passant par exemple de 57 M€ à 120 M€. Mais le plus gros changement pourrait être aussi pour les « petits » clubs en France, Caen passerait des droits TV de 18 M€ à 46 M€. Avec ces sommes, la Ligue 1 pourrait devenir encore plus attractive, le but final de la LFP !

NP