Didier Deschamps a reconnu, au micro de TF1, que les Bleus avaient souffert en Bulgarie (1-0).

 

Le sélectionneur français souhaite surtout retenir la belle opération réalisée en vue de la qualification. « C’était compliqué, avec des fautes et de l’engagement. On n’a pas fait une grande seconde période, on a eu plus de mal. L’essentiel est là, mais on doit être capable de mieux faire. On est toujours premiers, cela ne dépend que de nous. On est confiants. »