En conférence de presse, Didier Deschamps a pris la défense de Layvin Kurzawa, dont les prestations sont très critiquées. Le sélectionneur a maintenu sa confiance au latéral, quoiqu’il ait battu le record de passes ratées, face au Luxembourg, vieux de 103 ans.

 

« Pour ce qui est de ses centres, c’est difficile à juger car certains sont bons. Pour vous, un bon centre est un centre réceptionné par un coéquipier. Mais certains centres peuvent être très bons mais dégagés par la défense, a justifié le patron des Bleus. Après, il peut toujours s’améliorer, varier. Comme il est amené à se retrouver souvent dans la zone offensive, il est amené à beaucoup centrer. Souvent, les défenses qu’affrontent le PSG et l’équipe de France sont denses. Il y a peu de place pour déposer des caviars. Mais ça reste quand même une de ses forces. Elle est moindre en ce moment mais elle existe. »