Auteur de propos plus que légers à propos de la contestation sociale au Brésil (Faut absolument dire aux Brésiliens qu’ils ont la Coupe du monde, qu’ils sont là pour montrer la beauté de leur pays, leur passion pour le football et que, s’ils peuvent attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux, ce serait bien pour le Brésil et pour la planète football), Michel Platini a reçu le soutien de Zico, l’ancien meneur de jeu de la sélection brésilienne. Je pense que Platini a bien parlé. Parce qu’il sait combien le Brésil aime le football, la fête. C’est une tradition. Ici, à toutes les Coupes du monde, on fait la fête. Maintenant ça va être au Brésil. Alors on doit fêter cet événement sportif. Et ne pas rentrer dans une manifestation qui ne serait pas bonne pour le pays dans le futur, a déclaré celui qui est surnommé le Pelé Blanc sur les ondes de RMC.

Plus d'articles