Fortunes diverses pour les mondialistes engagés dans les matches amicaux de la soirée. Le Pays-Bas a disposé du Ghana (1-0), tandis que l’Italie et le Portugal ont été accrochés par respectivement l’Irlande (0-0) et la Grèce (0-0).

C’est peut-être l’information de la soirée : l’Italie devra sûrement faire sans Riccardo Montolivo à la Coupe du monde. Evacué sur civière, le milieu de terrain du Milan AC pourrait souffrir d’une fracture du tibia après s’être blessé contre l’Irlande ce samedi. Une bien mauvaise nouvelle pour Cesare Prandelli, qui a eu plus dû faire sortir Alberto Aquilani, remplaçant de Montolivo, gêné par des problèmes de vision après un choc. Le grand gagnant pourrait du coup être Marco Verratti, qui a disputé l’intégralité d’une rencontre conclue sur un score nul et vierge (0-0). Ses coéquipiers du PSG Salvatore Sirigu et Thiago Motta étaient aussi titulaires : le gardien, doublure de Gigi Buffon, a assuré sur ses interventions, tandis que le milieu de terrain est sorti à l’heure de jeu.

Les Pays-Bas ont moins d’inquiétudes. On connait les 23 Oranje (l’Italie doit encore dévoiler sa lister définitive), qui ont bien débuté leur préparation avec un succès contre le Ghana (1-0), un autre mondialiste. Robin van Persie a profité d’un bon travail du duo Robben – Sneijder pour inscrire l’unique but de la rencontre au bout de 5 minutes. Louis van Gaal a pour cette occasion utilisé un 3-5-2 pour affronter les Black Stars. Jordan Ayew, pas encore assure d’être de l’aventure au Brésil, a joué un peu moins d’une heure de jeu et a récolté un avertissement.

Sans Cristiano Ronaldo, ménagé, le Portugal a dû se contenter d’un 0 – 0 contre la Grèce. Pourtant, les joueurs de Paulo Bento se sont procurés les meilleures occasions, sans pour autant trouver la faille.