Le Dengue pourrait venir perturber la Coupe du monde au Brésil. Une étude scientifique a ciblé trois villes brésiliennes à risque, qui accueilleront plusieurs matches de ce Mondial.

Outre les manifestations sociales, un autre élément pourrait pertuber la Coupe du monde au Brésil. Selon une étude menée par des chercheurs catalans, parue dans The Lancet Infectious Diseases, la Dengue pourrait affecter trois villes brésilienne : Natal, Fortaleza et Recife.

Trois villes hôtes brésiliennes risqueraient une épidémie de dengue pendant la période de la Coupe du Monde selon des chercheurs. La dengue est une maladie virale propagée par les moustiques. Il n’existe ni vaccin ni traitement spécifique contre cette maladie, qui peut mener à un décès de la personne touchée. Entre 2000 et 2013, 7 millions de personnes ont été touchées au Brésil.

Mais puisque le Mondial brassera énormément de voyageurs d’une ville à l’autre, Rio de Janeiro, Belo Horizonte, Salvador et Manaus pourraient également être touchées. La revue scientifique évoque aussi la possibilité que les supporters rapportent cette maladie dans leur pays d’origine. Aux autorités locales désormais de faire le nécessaire pour éviter au maximum les contacts entre les hommes et les moustiques.