Dans le groupe A, la Croatie et le Cameroun s’affrontent dans un match déjà décisif dans l’optique de la qualification pour les 8e de finale de ce Mondial.

0-4
Cameroun Croatie

But : Olic (10e), Perisic (48e), Mandzukic (61e), Mandzukic (72e)

90+2 / 0-4 > C’est terminé !
La Croatie étrille une faible équipe du Cameroun réduite à 10 rapidement. Les Lions se sont encore fait dompter durant cette Coupe du monde et sont d’ores et déjà éliminés.

89e / 0-4 > La barre pour le Cameroun !
Webo reprend un centre d’Assou-Ekotto de la tête mais doit se contenter de toucher du bois.

78e / 0-4 > Changement pour la Croatie
Rebic remplace Perisic, auteur d’un but et d’une passe décisive.

73e / 0-4 > Changement pour le Cameroun
Salli remplace Choupo-Moting

72e / 0-4 > BUT POUR LA CROATIE !
Eduardo frappe au but et Itandje repousse tant bien que mal. Mais Mario Mandzukic rodait par là et inscrit un doublé.

69e / 0-3 > Frappe de Mbia
Le joueur de QPR n’est pas loin d’accrocher le cadre, mais son tir est trop enlevé.

68e / 0-3 > Remplacement pour la Croatie
Olic sort. Il est remplacé par Eduardo.

61e / 0-3 > BUT POUR LA CROATIE !
Sur un corner de Prajnic, Mandzukic s’élève plus haut que tout le monde et crucifie Itandje de la tête. C’est dur pour le Cameroun.

57e / 0-2 < Coup franc pour Srna à 25e mètres
Le latéral croate envoie le ballon au-dessus de la barre transversale.

52e / 0-2 > Réaction camerounaise
Nounkeu reprend le ballon de volée au deuxième poteau, mais ne parvient pas à cadrer.

50e / 0-2 < Mandzukic manque le troisième but
Lancé en profondeur par Modric, le Bavarois se présente seul face à Itandje mais bien gêné par Nkoulou, met le ballon à côté.

48e / 0-2 > BUT POUR LA CROATIE
Perisic double la mise. Suite à une mauvaise relance de Charles Itandje, le joueur de Wolfsburg est bien décalé côté gauche. Il ajuste ensuite l’ancien portier de lance et fait le break pour la Croatie.

46e / 0-1 >Le match reprend avec un changement pour le Cameroun
Nounkeu remplace Chedjou et prend le côté droit de la défense. Mbia reprend sa place au milieu de terrain, alors que Matip redescend en défense centrale.

C’est la mi-temps
La Croatie mène au score grâce à un but d’Olic. A noter que les Camerounais évoluent à 10 contre 11 suite à l’expulsion stupide d’Alexandre Song.

42e/ 0-1 > Carton rouge pour Song
Sur un contre croate, Alexandre Song donne un coup dans le dos de Mandzukic pour l’empêcher de suivre. Rouge logique pour le Barcelonais qui pénalise grandement son équipe.

38e / 0-1 > Frappe de Sammir
Le milieu offensif croate tente sa chance des 30 mètres, mais sa frappe n’est pas assez puissante pour inquiéter Itandje.

36e / 0-1 > Corner de Modric
Perisic reprend de la tête mais ne parvient pas à trouver le cadre.

34e / 0-1 > Stéphane Mbia parvient à faire une percée
Sur le côté droit, l’ancien Marseillais tergiverse trop et ne parvient pas à ajuster son centre.

26e / 0-1 > Le Cameroun pousse
Mais la Croatie parvient pour le moment à contenir les assauts des Lions Indomptables.

16e / 0-1 > Perisic n’est pas loin de doubler la mise !
Sur un corner sortant, Perisic est oublié dans la surface mais la frappe à bout portant de ce dernier est sauvée sur sa ligne par Enoh.

10e / 0-1 > BUT D’OLIC !
La Croatie ouvre la marque sur sa première occasion grâce à son buteur de Wolfsburg.

7e / 0-0 > Première incursion croate dans le camps camerounais.
Mais le centre de Perisic n’arrive pas à trouver la tête de Mario Mandzukic.

6e / 0-0 > Vincent Aboubakar est chaud !
L’attaquant de Lorient fait des misères à la défense croate.

1e / 0-0 > Le coup d’envoi est donné

00h00 – à Manaus (groupe A) – beIN Sports

Les compositions :

Cameroun : Itandje – Matip, Chedjou, Nkoulou, Assou-Ekotto – Mbia, Song, Enoh – Moukandjo, Aboubakar, Choupo Moting.

Croatie : Pletikosa – Srna, Corluka, Lovren, Pranjic – Modric, Rakitic – Perisic, Sammir, Olic – Mandzukic.

Défaits lors de leur premier match de la compétition, le Cameroun et la Croatie doivent réagir dès jeudi (minuit). Pour cette rencontre, les Camerounais sont privés de Samuel Eto’o et joueront avec un trio composé de Moukandjo, Aboubakar et Choupo Moting.

Pour leur part, les Croates récupèrent leur attaquant vedette Mario Mandzukic, suspendu pour le premier match contre le Brésil. Les Croates bénéficieront aussi de la présence de Modric au milieu de terrain, un moment incertain.

La Croatie dans la tourmente
C’est une honte. Interrogé dans les colonnes de Sportke Novosti, Ivica Oliv ne parlait pas de l’arbitrage du match inaugural de cette Coupe du monde entre la Croatie et le Brésil. Mais de la publication de photos de certains de ses coéquipiers dans le plus simple appareil. Échaudés par le fait de voir les fesses de Dejan Lovren s’étaler dans les médias brésiliens et de leur pays, les Croates ont pris la décision de ne plus s’adresser à la presse.

Les médias sont-ils venus couvrir un championnat de football ou autre chose ?, a asséné Olic, le seul à évoquer cette affaire avec Niko Kovac. Le sélectionneur a soutenu la décision de ses joueurs. Je ne peux pas les forcer à se mettre à votre disposition après ce que vous avez fait, à eux et leurs familles. Comment vous sentiriez-vous si quelqu’un prenait des photos de vous nus ?, a-t-il balayé, assurant que le boycott de la presse s’étirerait jusqu’à la fin de la compétition.

Mandzukic de retour


Une Coupe du monde qui pourrait se terminer rapidement si les Croates ne s’imposaient face au Cameroun, l’autre équipe battue lors de la première journée du groupe A, par le Mexique (0-1). Sauf que la défaite des Lions Indomptables n’a pas fait couler autant d’encre que celle des coéquipier de Luka Modric, lésés par l’arbitrage face au Brésil pour lancer ce Mondial (1-3). De quoi piquer au vif la troupe de Niko Kovac, qui va récupérer Mario Mandzukic, de retour de suspension, mais inquiet des conditions de jeu à Manaus, en Amazonie, où le choc Italie – Angleterre s’est déjà joué.

Comme tout le monde pouvait voir, c’était difficile pour les deux équipes après 70 minutes de jeu, a souligné le technicien croate. Il était évident que les joueurs avaient les jambes lourdes et étaient dans la limite physique. Nous savons que ce sera difficile pour le Cameroun aussi, c’est pourquoi nous essayerons de garder le contrôle de la balle et de dicter le rythme. Sur le papier, ça promet. Reste à espérer que l’arbitrage ne s’en mêlera pas cette fois…