À deux semaines du match d’ouverture de la Coupe du monde qui verra le Brésil affronter la Croatie, le sélectionneur de la Seleçao Luiz Felipe Scolari a encensé le Barcelonais Neymar dans El Mundo Deportivo : Enfiler le maillot jaune et vert est spécial pour un joueur. Neymar a cet état d’esprit. À Santos, il bloquait déjà le couloir et faisait le travail pour marquer. Muricy Ramalho lui a inculqué tout ça et avec la Seleçao, il le fait aussi. Il ne défend pas très bien, certes, mais le plus important est son attitude.

Le Brésil a hérité de la Croatie, du Mexique et du Cameroun dans le groupe A du Mondial.