Football - Coupe de la Ligue

Brandao, l'homme du week-end

Brandao, l'homme du week-end

Toujours là où on ne l'attend pas, Brandao a été le héros d'une triste soirée au Stade de France. Presque un mois jour pour jour après avoir enfilé sa tenue de sauveur face à l'Inter Milan en 8e de finale retour de la Ligue des champions, avec un improbable enchainement contrôle du dos et but de la qualification, le Brésilien a récidivé contre Lyon, en finale de la Coupe de la Ligue. Comme à Milan, il n'était pas titulaire. Entré en jeu à la 98e minute en lieu et place d'un Rémy peu inspiré (à l'image des deux équipes), l'attaquant phocéen était au bon endroit au bon moment sept minutes plus tard. Prenant le dessus sur Umtiti, il a ensuite trompé Lloris d'une frappe du gauche pour ouvrir le score. Un but qui a suffit au bonheur de l'OM, qui a remporté sa troisième Coupe de la Ligue, décrochant son ticket pour la prochaine Ligue Europa. Un rayon de soleil dans une saison bien grise. Merci qui ? Merci Brandao.

"Il n'a pas des qualités techniques au-dessus de la moyenne, mais il a un mental et de l'envie et nous a encore marqué un but important", soulignait après la rencontre Didier Deschamps à nos confrères de Football.fr. En demi-finale, c'est déjà l'ancien joueur de Donetsk qui avait donné la qualification à son équipe face à Nice (2-1). De quoi faire taire ses détracteurs, lui qui n'a jamais été épargné par les critiques, pointant du doigt sa maladresse chronique devant le but ou ses démêlés avec la justice (il est toujours mis en examen et accusé de viol). "C'est grâce à Dieu si j'ai marqué. Chaque fois que je rentre je crois que je vais marquer et c'est le plus important. Je suis très content aussi pour nos supporters, a lancé Brandao sur OM TV. Avant, tout le monde me critiquait et j'en avais tellement marre que j'ai eu envie de démontrer que je pouvais avoir l'efficacité nécessaire pour marquer des buts."

Didier Deschamps peut quant à lui se frotter les mains et se féliciter d'avoir demandé à ses dirigeants de le rappeler de prêt cet hiver. "Il a un rapport qualité-prix exceptionnel", en a rigolé le technicien marseillais. Devant le manque de moyens financiers, il n'avait pas vraiment eu le choix au moment de renforcer son secteur offensif lors du dernier mercato hivernal. Avec sept buts inscrits en 21 rencontres depuis son retour, dont cinq rien que dans les coupes nationales, le Brésilien a pleinement rempli son rôle de joker. Pour le plus grand plaisir de l'OM. Alors qu'il ne devait effectuer qu'une pige de six mois lors de cette deuxième partie de saison avant d'être sûrement transféré, Brandao a également redistribué les cartes. Sous contrat jusque juin 2013, il pourrait bien rester à l'OM. Si tel était le cas, son but au Stade de France ne serait pas étranger à la volonté des dirigeants phocéens de finalement le conserver...


Achetez ce produit Olympique de Marseille sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport