L’Olympique de Marseille a cru faire tomber le Paris St-Germain ce dimanche soir au Vélodrome en clôture de la 10e journée de Ligue 1, mais finalement les deux équipes se quittent sur un match nul (2-2).

Six ans que Marseille attend une victoire face au PSG, et malheureusement pour les supporters, il faudra encore attendre. Dans une ambiance de folie, le match, parfois engagé, a vu le PSG dominer. Mais l’OM s’est montré très réaliste puisqu’il a marqué sur ses deux seules vraies occasions.

C’est d’abord Luiz Gustavo qui a fait chavirer l’Orange Vélodrome d’une magnifique frappe en dehors de la surface (17e) qui est allée se loger dans le petit filet d’un Alphonse Areola impuissant. eymar a remis les deux équipes à égalité un quart d’heure plus tard dans sa seule vraie belle action de la partie. À la pause, le PSG dominait, mais les deux équipes revenaient au vestiaire bon amis (1-1) comme l’a montré la belle accolade dans le couloir des vestiaires entre les deux Brésiliens buteurs.

Cavani exulte

Au retour des vestiaires, le PSG a repris ses habitudes avec le ballon, sans pour autant se créer des occasions face à un Marseille bien en place. Et, alors qu’on voyait les équipes se quitter sur un match nul 1-1, Florian Thauvin a surgi pour reprendre un centre tendu de Clinton N’jie et faire vrombir le Vélodrome. À la 79e minute, l’OM avait un quart d’heure en comptant les arrêts de jeu à tenir pour faire tomber pour la première fois de la saison Paris.

La fin de match est ensuite devenue folle, Neymar a été expulsé pour un geste d’humeur face à Ocampos à cinq minutes de la fin du temps règlementaire et N’jie, encore lui, manque dans la foulée un face à face contre Areola. La suite ? Bouna Sarr, entré en cours de jeu fait une faute juste devant la surface sur Edinson Cavani qui se charge lui-même du coup-franc. L’Uruguayen envoie une frappe limpide qui vient toucher la barre, battre Steve Mandanda, et éteindre le Vélodrome qui avait jusque-là été en feu.

Avant le match, l’OM aurait sans doute signé pour un match nul face au PSG de Neymar, Mbappé et Cavani. Mais à la fin de la rencontre, les Olympiens sont déçus, car ils étaient à deux doigts de l’ivresse. Au classement, le PSG reste leader avec 4 points d’avance sur Monaco tandis que les hommes de Rudi Garcia sont 5e.