Vincent Candela n’a pas hésité longtemps quand il a fallu se souvenir de la meilleure période de sa carrière. La coupe du Monde 98 ? Ses belles années à la Roma ? Ses débuts à Toulouse ? Pas du tout. C’est son expérience à Guingamp qui l’a particulièrement marqué. Une découverte de la Ligue 1 avec le club breton et une double confrontation inoubliable contre l’Inter de Djorkaeff en Coupe de l’UEFA. Et le stade de Roudourou  »plein à chaque match », se souvient-il avec émotion.