Football - CAN 2013

Le Mali et le Ghana assurent

Le Mali et le Ghana assurent

Le Mali ne rejoindra pas l'Algérie et le Maroc parmi les cadors éliminés dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations. Les joueurs de Patrice Carteron devront toutefois élever leur niveau de jeu pour espérer aller plus loin que les quarts de finale en Afrique du Sud. Car la RD Congo n'est pas passée loin d'un joli exploit. Dans le dernier match couperet entre les deux équipes, les joueurs de Claude Le Roy étaient dans l'obligation de l'emporter pour se qualifier. Mais ils n'auront pas tenu assez longtemps leur avantage au tableau d'affichage (1-1 au final). Pourtant, les Léopards ont entamé la partie comme dans un rêve. Après avoir trouvé le poteau au bout de 20 secondes de jeu, Lualua était fauché dans la surface par Momo Sissoko. Un penalty transformé dans la foulée par l'ancien Monégasque et capitaine congolais Mbokani (3e, 0-1).

Dos au mur, le Mali n'a pas paniqué et s'est rapidement remis dans la sens de la marche. Profitant des largesses de la défense congolaise, Samassa était à la réception d'un centre et ne se faisait pas prier pour égaliser, dix minutes après l'ouverture du score (14e, 1-1). Comme sonnée par cette égalisation rapidement, la RD Congo n'a quasiment plus amené le danger sur le but malien par la suite, même si Samassa devait se détendra pour détourner un tir de Mulumbu (69e). En face, la troupe de Seydou Keita passait tout près de la victoire, mais les tentatives de Traoré (82e) puis Diabaté (83e) heurtaient le poteau, sans incidence sur la qualification malienne au final.

Les Aigles accompagneront en quarts de finale le Ghana. Les Black Stars n'ont pas fait de détails pour conserver la tête de ce groupe B en étrillant le Niger (3-0). Toujours dans la course pour la qualification avant cette rencontre, les joueurs de Gernot Rohr n'ont pas pesé bien lourd face à la puissance offensive de l'un des favoris à la victoire finale. Gyan (6e) a parfaitement lancé les siens, avant que le grand espoir Atsu (23e) ne plombe les Nigériens. Le Rennais Boye a aggravé la marque dès le début de la seconde période (48e), offrant un facile succès au Ghana, plutôt tranquille durant cette première phase.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport