Jean-Michel Aulas, qui approche de ses 69 ans, pourrait confier les rênes de l’OL à son fils, Alexandre, dans les années qui arrivent.

Selon le Progrès Eco, le président rhodanien envisage de laisser sa place à son fils, dans toutes ses affaires. « Alexandre a pris la responsabilité et la direction générale de cette holding (Holnest). Il est à l’origine de son changement de nom. Il voulait avoir un peu d’indépendance et se tourner vers le futur, je crois », a confié JMA au média. Holnest détient notamment le club lyonnais.

Et de poursuivre : « J’ai d’ailleurs déjà transmis une partie d’Holnest à Alexandre. Je contrôlais auparavant 100 % de la holding. Je lui en ai déjà transmis une part significative. Patrick Bertrand est aussi présent. Le nouveau nom et l’alchimie d’Holnest, c’est Alexandre Aulas. Il a pour vocation et pour objectif de prendre la suite. C’est fait pour lui. »

Pour rappel, Jean-Michel Aulas a repris l’OL, « pour rendre service », en 1987, sur conseil de Bernard Tapie. Le club était alors en Division 2. Pour le moment et le compte Twitter de l’OL l’a bien précisé il ne s’agit pas de prendre les reines du club mais juste une holding.