Interrogé sur la mise en examen de son président Dimitri Rybolovlev « pour complicité d’atteinte à la vie privée », Leonardo Jardim a déclaré que l’équipe de Monaco recevait toujours « le même soutien » de la part de l’homme d’affaires russe et que le reste appartenait au « privé ».

Auteur : Omnisport-fr