Trois jours après avoir disposé de Trinité-et-Tobago (3-0), l’Argentine a remporté son deuxième match de préparation à la Coupe du monde face à la Slovénie (2-0) avec une équipe largement remaniée. Alejandro Sabella avait en effet choisi de faire tourner en alignant un 3-5-2 inédit, avec Ezequiel Lavezzi et Ricky Alvarez pour animer l’attaque de l’Albiceleste. C’est d’ailleurs le joueur de l’Inter qui a ouvert le score sur la première occasion argentine, profitant d’une erreur slovène pour se faufiler et ajuster Belec des vingt mètres (12e, 1-0). Grâce à ce but, l’Argentine a pu maîtriser son sujet, Maxi Rodriguez manquant de doubler la mise sur une frappe trop écrasée (26e) ou repoussée par la barre (34e).

Tout en contrôle, l’Albiceleste a ensuite profité d’un quadruple changement quelque peu effrayant pour son adversaire du soir – Gago, Agüero, Di Maria et Messi – pour appuyer sur l’accélérateur et se mettre à l’abri. La triplette offensive de Sabella s’est mise en jambes avant de régaler le public de La Plata d’un superbe jeu en triangle conclu par Lionel Messi (2-0, 74e). Après cet éclair de génie collectif, l’Argentine n’avait plus qu’à mettre le pied sur le ballon et éviter les blessures qui n’ont pas épargné Palacio, Garay et Zabaleta, laissés au repos lors de ce match.

Pas impressionnante, la sélection argentine remporte tout de même son deuxième match amical et fait le plein de confiance avant d’entrer en lice le 15 juin prochain contre la Bosnie-Herzégovine.

Plus d'articles