Vainqueur de Troyes suite à une remontée incroyable en fin de match (3-2), Monaco est resté à neuf longueurs de Paris. Pourtant son avant-centre, Radamel Falcao, croit que l’ESTAC a été chanceux de marquer les deux premiers buts de la rencontre.